Imprimer
Commentaires
Effervescents

Les vins mousseux progressent

Publié le 22/04/2016 - 12:49

Le Conseil spécialisé « Vins » de FranceAgriMer du 19 avril 2016 a été l'occasion de faire le bilan 2015 du marché mondial des vins effervescents.

Pour rappel, il existe différents types de vins effervescents : les vins mousseux, les vins pétillants et les vins perlants.

En 2015, les échanges mondiaux de vins ont continué de progresser en volume. Parmi les quatre
catégories de vins identifiables dans la nomenclature douanière (vins en bouteille, vins mousseux, vins
en vrac et moûts), celle des vins mousseux progresse le plus, en volume comme en valeur, signe du dynamisme de ce marché dont la croissance est toujours assurée par les principaux pays producteurs européens.

Les grandes tendances à noter :

  • une production mondiale de vins mousseux en progression ;
  • une consommation de vins mousseux dans le monde dynamique ;
  • un développement rapide des échanges mondiaux de vins mousseux ces dix dernières années ;
  • le Royaume-Uni, l’Allemagne et les États-Unis restent les principaux marchés d’importation de vins effervescents.

La France, premier producteur mondial de vins mousseux, est aussi leader à l’export en termes de valeur créée, mais ses parts de marché en volume s’érodent sur les grands marchés à l’import.

Néanmoins, le Champagne est historiquement bien positionné en valeur sur ces marchés comme le montrent les importations allemandes, britanniques et américaines.

Le prix moyen des vins mousseux français (hors Champagne) se situent sur les marchés britannique et américain au même niveau que celui des vins mousseux italiens, mieux valorisés que les vins pétillants et en forte croissance sur ces deux marchés, signe d’une opportunité pour les vins mousseux français.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière