Imprimer
Commentaires
Consommation

Le cava et le prosecco marquent aussi des points en France

Publié le 17/02/2017 - 11:24

D'après les données publiées par France Agrimer, sur l'année 2016, les ventes de vins effervescents en grande distribution affichent une croissance en volume (+0,8 % vs 2015 et +0,9 % vs 2011/15) comme en valeur (+1,2 % vs 2015 et +4,3 % vs 2011/15).

Champagne: de moins en moins de marques distributeurs 

L’érosion des ventes de Champagne, qui se poursuit en 2016. Pour les analystes de France Agrimer ceci s’explique par une baisse plus importante des ventes de Champagne sous marques de distributeurs et « autres marques », au prix moyen de 15 €/col. 

En AOP, le marché peine à se maintenir en volume (-0,8 % vs 2015 -1,6 % vs 2011/15), mais continue cependant à se valoriser, notamment grâce aux Crémants d’Alsace et de Loire, bien orientés.
D’autres appellations phares "pénalisent" le segment, comme la Clairette de Die  ou l’AOP Vouvray avec -12,2 % en volume et -10,5 % en valeur vs 2015 (- 22,5 % en volume et -16 % vs 2011/15). 
Dans un récent article publié dans Viti Leaders, le président de la  Cave des Producteurs de Vouvray expliquait:

Nous sommes dans notre 5e récolte déficitaire, liée aux problèmes climatiques. Nous avons donc mis de côté les marchés de premiers prix ou les promotions en grande distribution.

Au bilan, tous les produits effervescents français voient en 2016 leurs ventes diminuer en volume.

Les vins effervescents étrangers gagnent des parts de marché

Avec 15 millions de cols commercialisés pour un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros, soit 9 % du volume et 5 % de la valeur totale du marché, leurs ventes progressent de 23,9 % en volume et de 27,5 % en valeur par rapport à 2015, et de 63,4 % en volume et de 82,2 % en valeur par rapport à la moyenne quinquennale.

44 % du volume et 45 % de la valeur des ventes de ce segment se rapportent au Cava. Ce vin effervescent espagnol, dont les ventes progressent de 20,7 % en volume et de 17,8 % en valeur par rapport à 2015 est vendu au prix moyen de 5,12 €/col.

Autre poids lourd dans le segment, le Prosecco italien qui ne représentait que 1 % des volumes d’effervescents étrangers en 2010, atteint en 2016 près de 26 % de parts de marché volume  avec des ventes en GD qui progressent de 82,3 % en volume et de 80,8 % en valeur par rapport à l’année 2015. En 2016, le prix moyen du Prosecco est de 6,29 €/col.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière