Imprimer
Commentaires
Export

La filière vin soulagée face à la suspension des taxes américaines

Publié le 09/03/2021 - 09:19

 

Les États-Unis et l’Union européenne ont annoncé le 5 mars 2021 une suspension réciproque de quatre mois des droits de douane additionnels, mis en place dans le cadre du contentieux sur l’aéronautique. 

Les organisations de la production vitivinicole saluent le travail des autorités françaises et européennes qui ont rétabli des relations de dialogue avec les Etats-Unis sur ce dossier.

Stéphane Héraud, président de l’AGPV (Association Générale de la Production Viticole) " appelle nos ministres à négocier au plus vite une sortie définitive de cette situation de crise pour redonner à nos viticulteurs et à nos entreprises des perspectives positives sur le marché."

Le président de la FEVS, César Giron, se félicite de cette annonce, qui va apporter un soulagement particulièrement bienvenu aux exportateurs qui, depuis 18 mois, subissent ces taxes injustes issues d’un conflit qui leur est étranger.  "Cette annonce très positive ne doit pas faire oublier les dommages endurés par nos entreprises dans un environnement économique particulièrement dégradé : il appartient à l’État de les soutenir maintenant pour leur permettre de rebondir rapidement et de regagner les parts de marché aux États-Unis qu’ils avaient perdus".

Une perte de plus de 20M€ de CA pour les opérateurs des vins de la Vallée du Rhône en 2020

Par exemple, en Vallée du Rhône, Philippe Pellaton, Président d'InterRhône indique que "les taxes supplémentaires de 25 % imposées par les États-Unis sur les vins en provenance de l’UE ont eu de lourdes conséquences sur les exportations des vins de notre région. Depuis une dizaine d’années le marché US était en progression régulière pour les vins de la Vallée du Rhône. Marché à forte valeur ajoutée, il s’était hissé au premier rang des pays importateurs tant en volume qu’en valeur. Ainsi, en 2019, les USA importaient près de 150,000hl de vin de la Vallée du Rhône pour un total de près de 110M€.

Et alors que les États Unis ont augmenté leurs importations de vin au niveau mondial (+3% à fin novembre d’après la source GTA - Douanes US), les vins français ont fortement souffert. La taxe Airbus est venu tacler cette progression, infligeant aux opérateurs des vins de la Vallée du Rhône en 2020, une perte de plus de 20M€ de CA et un recul de 23,000 hl (soit plus de 3 millions de bouteilles. En volume, le marché US a perdu sa première place." 

Il ajoute que "cette annonce souffle un vent d’optimisme bienvenu pour les opérateurs, qui se retrouvent par ailleurs durement impactés par la crise sanitaire COVID 19 sur le marché français, avec la fermeture des établissements du secteur de l’hôtellerie et de la restauration depuis de nombreuses semaines. L’obtention de cet accord nous permet d’imaginer un rebond favorable dans la commercialisation de nos vins en AOC Côtes du Rhône et de la Vallée du Rhône sur le marché américain".

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière