Imprimer
Commentaires
Export

Chine:1er client des vins du Languedoc-Roussillon

Publié le 23/03/2015 - 17:57

Du 26 au 29 mars, à Chengdu en Chine, 20 entreprises viticoles du Languedoc-Roussillon seront au salon des Boissons Alcoolisées « Tang Jiu Hui ». Incontournable pour les ventes de vins qu’ils soient chinois ou importés, ce salon draine les acteurs du vin de toute la Chine.
Par le biais de la Maison de la Région Languedoc-Roussillon de Shanghai, Sud de France Développement organise du 4 au 10 juin prochain, une mission de prospection en direction de Pékin, Tianjin et Shijiazhuang, trois villes chinoises du nord où les vins Sud de France peuvent séduire une nouvelle clientèle. Une action qui succèdera au salon Top Wine China à Pékin.
 

Quelques chiffres sur les vins du Languedoc Roussillon en Chine

Le Languedoc-Roussillon, 2e région française exportatrice de vins en Chine, derrière Bordeaux mais loin devant la Bourgogne et les Côtes du Rhône, gagne du terrain sur le leader. Quand le Languedoc-Roussillon augmente ses exportations de vins AOP vers la Chine de +32% en volume, +30% en valeur par rapport à 2013, Bordeaux recule respectivement de -20% et -21%.

Au total, en 2014, le Languedoc-Roussillon exporte 303 017 hl de vins en Chine ce qui correspondrait à 41 millions de bouteilles pour 69,71 millions d’€.

La Chine avec 28,9 millions d’€ de vins AOP exportés est le premier client de la région Languedoc-Roussillon en valeur.
 

Les ventes à la Chine de vins AOP du Languedoc-Roussillon progressent fortement en 2014.

Au regard de ce que l’on observe sur les achats chinois à la France en 2014 (-16% en valeur, -15% en quantité pour les vins AOP français hors Languedoc-Roussillon et hors champagne), la performance régionale apparaît encore plus exceptionnelle.
Au bilan, le poids du Languedoc-Roussillon dans les exportations françaises de vins AOP vers la Chine (hors champagne) s’est très sensiblement accru en 2014, atteignant 19,2% (en quantité exportée) contre 11,9% en 2012. Le prix moyen des vins régionaux AOP vendus en Chine s’établit à 2,69 euros le litre. [Source : DRAAF]

François Fourrier, Directeur Général de Sud de France Développement analyse:

Ces chiffres valident ce qui a été entrepris par la Région depuis pratiquement 10 ans à savoir une politique offensive et novatrice à l’export autour de la marque et du dispositif des maisons de la Région Languedoc-Roussillon à l’International. Sur la Chine quand nous avons attaqué le marché fin 2006, nos AOC peinaient à dépasser les 1,20 euros le litre alors qu’aujourd’hui nous sommes à 2,69 euros le litre. La présence de manière pérenne sur les marchés paye à long terme tout comme la synergie avec certaines interprofessions comme le CIVL.

Les IGP aussi!

La Chine est le 5e client pour les ventes régionales de vins IGP, loin derrière l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Belgique avec une part réduite à 7% des quantités exportées. Mais la croissance de ses achats en 2014 a été particulièrement vigoureuse avec une hausse qui atteint +16% en quantité et +21% en valeur.


 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière