Imprimer
Commentaires
Royaume-Uni

Brexit: les professionnels veulent savoir au plus vite les nouvelles règles pour l'exportation du vin

Publié le 16/01/2019 - 09:46

Le 15 janvier, la Chambre des Communes du Royaume-Uni a rejeté le projet d’accord de retrait entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne présenté par le Gouvernement de Madame Theresa May.

La Fédération ds exportateurs de vins et spriritueux français a réagi à cette annonce, qui ne signifie pas encore l'impossibilité d'aboutir à un accord: 

Il est indispensable que, tant du côté britannique que français et européen, les autorités compétentes précisent et informent au plus vite les entreprises des nouvelles règles et modalités qui devraient s’appliquer à partir du 30 mars prochain afin qu’elles puissent s’y adapter dans les meilleurs délais.

Tous les moyens humains et techniques nécessaires doivent être mis en œuvre pour assurer du mieux possible la fluidité des échanges et la pérennité des activités économiques entre la France et le Royaume-Uni.

En lien avec les administrations françaises compétentes, la FEVS va poursuivre le travail entamé depuis plusieurs mois pour accompagner les entreprises françaises du secteur et leur apporter tous les éléments nécessaires pour faire face à cette situation complexe et inédite.

En volume et en valeur, le Royaume-Uni est le second client de la France pour les  ventes de vins. Concernant les spiritueux, le pays est le deuxième plus important client en volume et le quatrième en valeur (FEVS, données 2017). 

Pour aller plus loin: l'interview de Louis-Fabrice Latour, négociant en Bourgogne, du JSL. UK: un nouveau pays tiers... 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière