Imprimer
Commentaires
Affaire Olivier Cousin

Anjou continue à défendre son appellation

Publié le 23/09/2015 - 19:42

Suite à l’arrêt rendu le 22 septembre par la cour d’appel d’Angers dans l’affaire opposant le ministère public à Olivier Cousin, la Fédération Viticole de l’Anjou et de Saumur exprime sa totale satisfaction. La cour d'appel a confirmé le jugement de première instance pour usurpation de l'appellation Anjou. La justice vient de rappeler que l'appellation d'origine contrôlée, (qu'elle s'appelle Anjou, Bourgogne ou Champagne), répond à des règles, et que chacun doit s'y conformer s'il souhaite la revendiquer sur ses étiquettes.

La Fédération viticole de l’Anjou et de Saumur qui participe à la protection des AOC dont elle a la charge maintiendra sa vigilance pour empêcher ce type de pratiques, qui constitue une tromperie aux consommateurs.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière