Imprimer
Commentaires
Packaging

BIB® ou Wine in box, le design est crucial

Publié le 24/11/2016 - 16:45
BIB® ou Wine in box, le design est crucial.

Nous connaissons tous le BIB® ou Wine in box... Mais saviez-vous que BIB® est une marque commerciale dont l’appellation tend à se transformer internationalement en "Wine in box"? Ce qui a le mérite d’être plus clair: car BIB®, qui veut dire "sac dans boite" en anglais, s’applique à toutes les catégories de produit, et pas seulement au vin. Donc BIB® = WIB.

35% des vins consommés sont en WIB

Passé ce couplet sémantique, parlons d’abord du marché. Il est considérable. La France en est le premier producteur et consommateur avec 35% des vins consommés sous cet emballage. Euromonitor prédit que ce sera 50% en 2020… demain, donc.

La France est en haut du podium, suivie par les USA. Les pays d’Europe du Nord en sont très friands. Ils comptent déjà pour environ 50% de la consommation globale en Norvège, Suède et Finlande.

Le prix moyen de vente au litre des WIB reste nettement inférieur à celui de la bouteille (2,62 € VS 4,60 €). Cela dit, ils augmentent régulièrement et nous assistons à une véritable "premiumisation" (montée en gamme) de ce contenant.

Le format le plus vendu est le 5 litres (61% des ventes), puis le 3 litres (27%). Les plus petits formats commencent à s’imposer pour leur praticité de transport en ville notamment.

Aujourd’hui les WIB ont leur concours mondial : le "Concours International Wine In Box" qui se tient à Toulouse et réunit des vins venant d'une douzaine de pays différents lors de ses dernières éditions.
 

capture_decran_2016-11-17_a_17.13.16.png

Moins cher, sans altérer le goût

Pour les consommateurs, l’avantage est de pouvoir fractionner sa consommation sans altérer le goût et de payer moins cher au litre consommé. Pour le professionnel, les avantages sont que les palettes sont exploitées à 98 % (contre 58 % pour la même quantité en bouteilles), que le poids est considérablement réduit et, s’agissant de la vente hors domicile, que cela facilite la vente au verre.

Tous ces éléments obligent à ne plus négliger ce contenant d’avenir que certains considèrent comme la plus grande innovation dans le vin depuis l’invention de la bouteille en verre. À bien y réfléchir, en 2600 ans, nous avons connu l’amphore, le tonneau, la bouteille et maintenant le WIB (en excluant la canette qui n’a pas encore fait vraiment ses preuves).

Le WIB, vecteur d'image
 

Pour la majorité des producteurs de vins (sauf pour le très haut de gamme emblématique) il est nécessaire d’envisager le WIB, mais de le faire de façon valorisante pour dégager de la marge (création de valeur). Pour cela, il ne faut plus considérer le BIB comme un moyen de vendre du petit vrac en complément de vente du reste, mais bien comme un moyen de promouvoir votre marque.

 

sans_titrehiuh.png

Un bon positionnement de vos WIB vous amènera à gagner des marchés, à faire connaître votre vignoble et au final, à mieux vendre vos bouteilles. Il est donc indispensable que votre WIB soit valorisant comme votre étiquette de bouteille peut l’être. Il est à utiliser comme un vecteur de votre image. Vous avez une importante surface de carton (selon la taille du BIB de 20 à 60 fois la place réservée à une étiquette sur une bouteille) pour valoriser votre production, profitez-en. Fini le temps du carton brut avec marquage au pochoir, aujourd’hui soyez fier de votre vin et faites de beaux WIB attractifs avec une belle étiquette, voire même imprimés à votre marque!

james_de_roany.png

James de Roany, Gérant de Global Vini Services

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière