Imprimer
Commentaires
Le portrait de l'Agence Fleurie

Paul Garcin, vigneron au Château Haut-Bergey, en AOC pessac-léognan

Publié le 12/04/2022 - 08:15

L'Agence Fleurie vous propose de découvrir le portrait de Paul Garcin, vigneron au Château Haut-Bergey.

 

Une philosophie de vie

En 2014, Paul reprend la direction technique du domaine acquis en 1991 par ses parents. Résidant sur place, il lui est plus aisé de s’engager à 100% dans la conversion de Haut-Bergey en agriculture bio et en biodynamie. Véritable « philosophie de vie », cette orientation ne consiste pas simplement à arrêter le recours aux pesticides de synthèse, mais correspond bien à une réflexion globale sur le produit final et les amendements intervenant tout au long d’une chaîne qui se doit d’être juste.

La culture doit être impeccable.

En biodynamie, le travail s’effectue sur des cycles de sept années. La complexité du sol se forge dans la durée jusqu’à ce que se récrée un mouvement naturel. Du début à la fin, une extrême précision est requise. « Si les raisins manquent d’azote pour nourrir les levures, le vin ne peut se faire. C’est pourquoi, la culture doit être impeccable. » Depuis 2014, la propriété est certifiée Biodivin, Demeter et agriculture bio. 

Boire et partager plus que déguster

Plaçant le partage au cœur de son travail, Paul façonne des bouteilles « destinées à être partagées plus que dégustées ». À cette fin, il ajuste tout le travail en cave pour dessiner des vins plus en finesse conservant leur capacité de garde. Château Haut-Bergey se décline en trois gammes de vin. Le domaine produit des cuvées sur le fruit, éloignées du bois. Issues d’un travail assez libre où le vigneron s’autorise tout type d’assemblages comme le monocépage.

Proposer des vins de haute qualité n’affichant pas un prix excessif.

Château Haut-Bergey ce sont également des vins plus classiques que Paul a voulu faire évoluer vers davantage de fraîcheur avec des élevages plus longs en foudres, barriques, œufs en béton, en amphores et cuves. « Nous mettons tout en œuvre pour proposer des vins de haute qualité n’affichant pas un prix excessif, des vins qu’on aime et qu’on a envie de partager. Tout se fait en interne, sans conseil extérieur, avec une équipe de douze personnes très impliquées. »

Photos : Jean-Bernard Nadeau - Texte : Frédérique Nguyen Huu.

► Lire l'article complet

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière