Imprimer
Commentaires
Portrait

François Landais, propriétaire du Château La Caderie

Publié le 02/07/2020 - 09:07

L'Agence Fleurie nous propose de découvrir le portrait de François Landais, propriétaire du Château La Caderie.

Des terres propres

« Mes grands-parents travaillaient en bio sans le savoir, s’amuse François Landais. J’ai repris une propriété où les terres étaient "propres". Les sols étaient encore travaillés à l’ancienne ». Il poursuit dans cette voie sans désherbant, ni traitement chimique, et obtient en 2001, dix ans après son arrivée, la certification bio.

Mes grands-parents travaillaient en bio sans le savoir.

François Landais dispose aujourd’hui d’une expérience précieuse qui lui confère une vraie sérénité face aux aléas climatiques. Ainsi, en 2018, la propriété produit 55 hl/ha quand bien d’autres, même en conventionnel, ne parviennent pas à récolter en raison d’une attaque virulente de mildiou

Une belle diversité 

Avec 40 hectares de vignes et de prairie, La Caderie présente une biodiversité des plus intéressantes. Protégé des ruissellements par sa situation en haut de coteaux, le domaine jouxte une autre propriété, Château Malfard, également gérée en bio. Les deux domaines forment un ensemble assez unique de 120 hectares dotés d’une faune et d’une flore protégées et très diversifiées.

120 hectares dotés d’une faune et d’une flore protégées et très diversifiées.

En 2019, La Caderie a obtenu la certification HVE, il est désormais engagé dans une démarche de mise en œuvre du système de management environnemental (SME) de norme ISO 14001. Un objectif ambitieux qui vise des améliorations aussi bien à la vigne et aux chais que dans la gestion des ressources humaines

► Lire l'article complet

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière