Imprimer
Commentaires
LE PORTRAIT DU MOIS DE L'AGENCE FLEURIE

Delphine et Benoît Vinet, fondateurs du Domaine Émile Grelier

Publié le 26/11/2020 - 16:00

L'Agence Fleurie nous propose de découvrir le portrait de Delphine et Benoît Vinet, fondateurs du Domaine Émile Grelier.

 

Un domaine devenu objet d'étude

Delphine et Benoît Vinet créent en 2000 Le Domaine Émile Grelier, un vignoble de huit hectares à Lapouyade (Gironde), vierge de toute production agricole. Benoît Vinet reste marqué par une enfance passée dans une ferme pionnière, en agriculture biologique dès 1976 et biodynamie à partir de 1988. Partant du constat qu’on "pense intrants mais pas suffisamment écosystème", Benoît Vinet entend aller plus loin  que le bio dans sa démarche. Il nourrit des réflexions sur les animaux auxiliaires et plus particulièrement la chauve-souris.

On pense intrants mais pas suffisamment écosystème.

Le couple s’appuie sur des experts dont la LPO Aquitaine, le Groupe chiroptères d’Aquitaine, Arbres et Paysages 33 et l’OPIE. Le domaine devient lieu d’expérimentations, leur démarche fait parler d’elle. Le domaine intéresse. Il intègre le plan Vitiforest devenant laboratoire pour l’agroforesterie en milieu viticole, ainsi que le plan Vitichiro sur l’activité des chauves-souris dans ce même milieu. Les collaborations se multiplient.

 

Arbres, haies, marres, nichoirs et cabanes…

L’importance des arbres ressort dès les premières études, régulateurs climatiques et abris pour les oiseaux et chauve-souris, ils sont essentiels. Le domaine compte 570 arbres en plus de 500 mètres de haies. Le Domaine Émile Grelier abrite aussit 6 mares, 50 nichoirs, 15 planques à serpents, 7 cabanes à hérissons, 10 gîtes à chauve-souris et 4 hôtels à insectes.

De doux rêveurs, nous sommes devenus précurseurs.

"De doux rêveurs, nous sommes devenus précurseurs, c’est plus confortable", souligne Delphine Vinet. Une reconnaissance qui passe par un gros travail de communication et de collaboration à travers de multiples échanges et partenariats. Cette démarche s’enrichit aujourd’hui d’une volonté de transmission. "Nous ne cherchons pas à convaincre, nous souhaitons simplement témoigner."

 

► Lire l'article complet

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière