Imprimer
Commentaires
Géorgie

Tbilissi: quand la vigne rime avec ville

Publié le 12/12/2017 - 15:30
Statut évoquant la vigne et le vin à Tbilissi en Géorgie  (S.Badet)

Communément appelée "la mère de la Géorgie" la statue de 20 mètres dominant Tbilissi que vous pouvez voir ci-dessus, a été érigée pour le 1 500ème anniversaire de la ville. Résumant à elle seule l’histoire de Tbilissi et du pays, elle tient une épée pour éloigner les ennemis et une coupe de vin pour accueillir les amis.

Ce qui frappe quand on traverse pour la première fois la capitale géorgienne, plus que dans aucune autre ville au monde, c’est l’omniprésence de la vigne et du vin. Le vignoble et le vin sont partout dans la ville.

Même les bâtiments ont des décorations rappelant  la vigne à Tbilissi (S.Badet) la vigne dans une rue de la capitale géorgienne (S.Badet)

Cette métropole, aux confins de l’Europe et de l’Asie, compte près de 2 millions d’habitants (la moitié de la population du pays). Positionnée sur un carrefour naturel stratégique d’échanges (dont la mythique route de la soie) entre les 2 chaînes du Caucase, la première occupation par l’homme du site, remonte probablement au néolithique.
D’abord nommée Tiflis, Tbilissi aura été construite, embellie, fortifiée, envahie, détruite, ou développée tour à tour par les Hittites, les Grecs, les Romains, les Perses, les Arabes, les Mongols, les Ottomans, les Russes… Elle témoigne de la fusion pluri-millénaire entre les Géorgiens, la vigne et le vin, de son importance historique, religieuse, indentitaire et culturelle.

Les restaurants et bars à vins ne manquent parfois pas d’humour en Géorgie ! (S.Badet) Treilles, pergolas, objets, vestiges, sculptures, statues, symboles, bar à vins, restaurants, cavistes… rappellent à tous les coins de rue, combien la Géorgie et le vin semblent indissociablement mariés pour l’éternité. Tbilissi est simplement à l’image de la Géorgie : incroyablement riche culturellement, cosmopolite et viticole !

Sous la désormais célèbre bannière commune "la Géorgie, berceau du vin, aux 8 000 millésimes", le vin est considéré par le pays une puissante locomotive de développement touristique et économique. Il devrait dans les années à venir, exercer un pouvoir d’attraction et de diversification pour l’industrie touristique locale, largement dépendante de ses traditionnels visiteurs Russes, Turques, Arméniens ou Azéris.

En 2016, la fréquentation touristique, allant de records en records, aura dépassé les 6 millions de visiteurs, chiffre qui devrait à nouveau, être battu en 2017.

Le vin devrait dans les prochaines années agir comme un aimant à nouveaux touristes, plutôt occidentaux ou asiatiques, curieux, cultivés et amateurs de bonne chair, de culture, d’histoire et paysages fascinants.

Vous pouvez relire un de mes précédents articles sur la Géorgie intitulé "Vers un nouvel âge d'or des vins géorgiens"

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière