Imprimer
Commentaires
SOCIAL & QUALITE DE VIE AU TRAVAIL

Comment la cave de Lugny a amélioré les conditions de travail des employés de la coopérative?

Publié le 16/10/2018 - 10:45

Dans le cadre de son engagement RSE (responsabilité sociétale des entreprises), la Cave de Lugny labellisée Vignerons en développement durable depuis 2015, mène des actions simultanées sur les trois piliers fondamentaux du développement durable. De nombreuses initiatives sont développées sur le plan social pour gagner en efficacité tout en améliorant les conditions de travail des salariés et des vignerons coopérateurs.

Voici quelques exemples d'actions et bonnes pratiques qui peuvent être mises en place.

Former pour prévenir les risques

La formation "gestes et postures" est proposée aux salariés afin de prévenir les risques de blessures au travail (type TMS - troubles musculosquelettiques). Apprentissage des bons réflexes, réglages des postes de travail, tout est envisagé pour que les salariés soient formés en fonction de leurs besoins et des spécificités de leur poste. La formation est renouvelée tous les deux ans pour les employés de la production. Les viticulteurs coopérateurs volontaires peuvent également suivre cette formation afin de corriger de mauvaises habitudes dans leurs gestes du quotidien.

Une étude a été menée dans le but d’identifier les salariés concernés par une exposition trop importante aux bruits (en zone de production, de vinification ou pour une exposition temporaire au vendangeoir, par exemple). Des bouchons siliconés ont ainsi été produits afin de fournir aux salariés des protections auditives personnalisées pour un meilleur confort.

Améliorer l’aménagement des sites pour réduire la pénibilité

L’organisation des locaux et les investissements sont pensés pour répondre aux problématiques quotidiennes des salariés dans le but de réduire la pénibilité de leurs tâches. En cave, divers aménagements ont ainsi contribué à l’amélioration des conditions de travail des cavistes :

  • la généralisation de l’utilisation de talkie-walkie sur l’ensemble des sites pour faciliter la communication au quotidien, limiter les déplacements dans la cuverie et gagner en réactivité en cas d’urgence ;
  • l’installation de nouvelles pompes télécommandées longue portée et une meilleure répartition de la distribution des flux (eau, etc.) pour réduire les déplacements ;
  • l’achat de tuyaux moins lourds et plus glissants pour faciliter le transport du matériel.

Le matériel de vendange a également évolué pour réduire les efforts de nos vignerons coopérateurs et des vendangeurs. Le tapis roulant de réception a été adapté pour limiter les reprises de caisses. L’absence d’arrêt du tapis roulant permet, par une organisation réfléchie, de diminuer le temps d’attente pour les équipes qui viennent décharger.

En production, les employés bénéficient aussi d’améliorations techniques telles que l’installation de table élévatrices pour l’emboxage/déboxage. De plus, des investissements sont à prévoir courant de l’année 2019 comme l’achat d’un dépalettiseur automatique et d’un charriot pour porter les bobines d’étiquettes adhésives.

Dans cette logique, le pilier social du triangle vertueux du développement durable, au travers de la problématique de l’amélioration des conditions de travail, fait partie intégrante des critères d’achat de nouveaux matériels ou d’investissements à la Cave de Lugny.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière