Imprimer
Commentaires
Œnotourisme

Quelles questions se poser ?

Publié le 13/02/2015 - 15:19
Pour mon premier billet sur www.mon-viti.com, j’aborde l’œnotourisme sous un angle qui m’est cher, celui de la cohérence et de la stratégie globale d’un domaine viticole. Pour l’instant, plutôt que de vous livrer des conseils de spécialiste et un guide des bonnes pratiques (qui viendront plus tard ne vous inquiétez pas), je vous invite à vous poser les bonnes questions, celles qui permettrons d’apporter des réponses adaptées à votre domaine viticole et à votre situation.
 

Quelle définition de l’œnotourisme ?

Avant les questions qu’il est important de se poser, commençons par une qui ne l’est pas vraiment. Propriétaires de domaines viticoles, ne perdez pas ne serait-ce qu’une minute à philosopher sur ce qu’est vraiment l’œnotourisme! Pour ma part, je vous livre deux éléments de réponse qui, au lieu de fermer le débat, laissent la question de la définition de l’œnotourisme ouverte tout en la considérant assez secondaire. Premièrement, tout comme M. Jourdain qui fait de la prose sans le savoir, quasiment tous les domaines viticoles de France font depuis (très) longtemps de l’œnotourisme sans le nommer. "Vente à la propriété", "caveau de dégustation", "visite du domaine", je considère toutes ces pratiques très anciennes comme de l’œnotourisme. Deuxièmement, la définition de l’œnotourisme diffère selon les acteurs qui se penchent sur le sujet. L’État, une région, une interprofession, un domaine viticole: l’échelle et les enjeux de ces différents acteurs diffèrent et donc logiquement la définition s’y adapte …

dégustation vin groupe
Recevoir un petit groupe autour d'une table, c'est déjà de l'œnotourisme.

 

Dois-je me mettre à l’œnotourisme ?

Les domaines qui répondent catégoriquement non, dans lesquels aucune visite ni aucune vente à la propriété n’est possible, sont très peu nombreux. Et lorsque cela arrive il s’agit généralement d’un bon signe: toute la production est probablement déjà vendue. Même les négociants, qui avaient l’habitude de se concentrer sur l’outil de production et la vente aux professionnels, ouvrent de plus en plus leurs portes.

 

Les vraies questions

Dès lors, la question la plus importante n’est pas "qu’est-ce que l’œnotourisme ?" ni même "dois-je me mettre à l’oenotourisme?" mais "Quelles formes d’œnotourisme sont les plus adaptées à mon domaine?"

Taille du domaine, mode de culture, vinification, ressources humaines, design des étiquettes, circuits de commercialisation, prix de vente, tous ces éléments et bien d’autres définissent la stratégie du domaine, voire, si je veux être audacieux et employer un terme qui pourrait en choquer certains, la stratégie de votre marque. Or, pour qu’une marque réussisse, l’élément le plus important est assurément la cohérence. Cohérence entre tous ces éléments précédemment cités mais aussi avec votre offre œnotouristique. Or, il est plus simple et plus logique à court et moyen terme d’adapter sa pratique de l’œnotourisme à sa stratégie globale.

Voici quelques questions auxquelles je vous invite à réfléchir avec toute l’équipe du domaine:
• Quelle offre de visite puis-je mettre en place par rapport à mes installations et mes ressources humaines possibles?
• Quel est le point fort sur lequel je peux capitaliser?
• Quel est le point faible qui peut être une menace ou un ralentisseur?

Et enfin:
Quel est l’objectif numéro un que je donne à mon activité œnotouristique par rapport au positionnement du domaine et de mes vins: vendre du vin à la propriété, gagner en visibilité auprès d’une cible particulière, diffuser ma marque à grande échelle, assurer une seconde source de revenus grâce à des activités payantes, etc. ?

 

un beau chais  dans un chateau bordelais à faire visiter
Un beau chais bordelais, à faire visiter - Photo: DR

Bien sûr, il s’agit là de quelques questions de stratégie, et vous pouvez en ajouter d’autres.

J’espère en tout cas vous avoir donné l’envie de "brainstormer" sur votre domaine, sa stratégie globale et œnotouristique. Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou m’envoyer un email/tweet pour prolonger la discussion. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière