Imprimer
Commentaires
Digital

Développer sa communication digitale en Chine

Publié le 01/06/2015 - 16:15
Après plusieurs années de ventes exceptionnelles, les exportations des vins français vers la Chine sont en perte de vitesse. Afin de redynamiser les ventes en Chine et pour faire face à la concurrence grandissante des vins du nouveau monde, la communication digitale est un outil indispensable à la conservation des parts de marché des produits français.

Quels sont les actions à mettre en place ?

1. Site internet en chinois

Le vin étant un produit technique ne faisant pas partie de la culture chinoise, les consommateurs non-professionnels ont besoin que les domaines, les marques et les InterPro mettent en place des sites accessibles et compréhensibles par tous.

2. Les réseaux sociaux locaux

Les Chinois n’ayant pas accès aux réseaux sociaux occidentaux du type Facebook, Twitter ou Youtube, il est indispensable de créer une page sur les réseaux domestiques. Le social media est un des moyens le plus plébiscité par les internautes pour se renseigner et trouver des informations sur un vin ou une marque.
Il est également utile d’être en lien avec les leaders d’opinions en Chine car ils ont une grande influence sur la consommation de produits internationaux tels que le vin.

Les 4 réseaux sociaux chinois les plus influents:

  • Sina Weibo
C’est un site qui ressemble à mélange entre Facebook et Twitter et qui rassemble 500 millions d’utilisateurs.
  • WeChat
WeChat rassemble plus de 300 millions d’utilisateurs (réseau du type Facebook) et est disponible uniquement sur smartphone pour le moment. C’est un réseau qui a vocation à devenir international (développement actuel en Espagne et en Malaisie), d’où l’importance de créer une page entreprise sur ce site.
  • QQ et QZone
QQ est l’un des premiers réseaux à être apparu en Chine et ressemble d’avantage à MSN Messenger, tout en ayant la possibilité de poster des actualités sur QZone comme sur Facebook.
  • Youku, le Youtube chinois
Permet aux entreprises de diffuser des vidéos d’une région viticole, de leurs domaines, de leurs produits et de l’élaboration (vendanges, vinifications, …), de commentaires de dégustations par des experts, d’événements organisés dans le pays ou encore recettes de cocktails.

3. Newsletters

Elles sont très utiles pour informer les consommateurs sur le lancement de nouveaux produits, de promotions, l’organisation d’événements ou encore sur les tendances du marché.
 
Afin d’être efficace sur le long terme, la communication digitale en Chine doit permette de renseigner, divertir et engager le consommateur chinois.
À vous de jouer!

►►► Lire l'article en entier sur le blog du mastère CIVS

Écrit par Clémence Bideau
LinkedIn
Twitter

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière