Commentaires
Récolte 2018

Crémants: vers la barre symbolique des 100 millions de cols

Publié le 14/09/2018 - 13:01
Les membres de la fédération nationale des crémants ont fait un point sur l'année 2018 (DL)

Toutes les appellations de crémants s’attendent à une bonne vendange 2018, de quoi satisfaire leurs ambitions commerciales. Tour d’horizon, région par région, à l’occasion d’une présentation par la Fédération nationale des élaborateurs de crémant, qui a attiré beaucoup d’observateurs et de...

Commentaires
Nouvelles technologies

Les capteurs peuvent-ils détecter des symptômes de maladies de la vigne invisibles à l’œil humain ?

Premium
Publié le 05/07/2018 - 12:03
Un drone de traitement peut techniquement aller traiter un pied malade géoréférencé. © D.Lefebvre

Identifier un pied atteint de maladie avant même que les premiers symptômes ne se déclarent et qu’il y ait contagion à la parcelle, et aller le traiter avec un drone : ce scénario est-il raisonnablement envisageable ?

Commentaires
Innovations

Salon suisse Agrovina: les équipements qu'il ne fallait pas rater

Premium
Publié le 07/06/2018 - 09:58

À la conjonction des cultures viticoles italienne, germanique et française, Agrovina à Martigny, dans le Valais suisse, constitue toujours un Salon viticole aux tendances extrêmement innovantes pour la viticulture en pente. Et voici venir la motorisation électrique en attendant des batteries plus performantes et moins onéreuses au graphène…

Commentaires
Maladies du bois

La solution pourrait venir du Biopôle à Colmar

Publié le 09/01/2017 - 10:33
L’amadou au cœur de la charpente émet  des toxines, d’où le curetage chimique. Photo : DL

Le Laboratoire vigne, biotechnologies et environnement à Colmar va proposer deux solutions contre les maladies du bois : le curetage chimique et la greffe de bois résistants, qui ont fait l’objet de brevets. Les vignobles en attendent des résultats significatifs pour réduire la mortalité des pieds de vigne.

Commentaires
Amines biogènes

La supplémentation azotée à la vigne et dans le vin en cause

Premium
Publié le 25/11/2016 - 14:17
L’hygiène et la proprété du matériel vinaire, la maîtrise et la surveillance des populations fermentaires restent le meilleur moyen d’éviter les amines biogènes. Photo : DR

L’idée répandue concernant la problématique des amines biogènes voudrait que soient mises principalement en cause les souches bactériennes indigènes. Mais des études récentes démontrent surtout l’implication des supplémentations azotées à la vigne et dans le vin.

Pages

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière