Imprimer
Commentaires
Vigne

Vaucluse : les filets d’ombrage pour retarder la maturité

Publié le 16/03/2020 - 10:00

Cet article de Viti 449 de février 2020 vous est proposé gratuitement et dans son intégralité. Bonne lecture ! Pour vous abonner, RV sur notre e-kiosque.

La chambre d’agriculture du Vaucluse évalue l’efficacité de filets d’ombrage, dans le but de retarder la date de récolte

La chambre d’agriculture du Vaucluse a entamé en 2019 un essai d’une durée de trois ans, au minimum, afin d’évaluer l’efficacité de filets d’ombrage dans le but de retarder la date de récolte.

« Dans le cadre de notre thématique “changement climatique”, nous avons installé des filets Filpack avec une fonction d’ombrage – et antigrêle en même temps, explique Olivier Jacquet, de la chambre d’agriculture. Nous avons testé des filets noirs, avec différentes densités de maille, procurant 30 %, 50 % et 70 % d’ombrage sur le vignoble expérimental de Piolenc, sur grenache en cordon palissé. Ces taux sont bien supérieurs à celui occasionné par un filet paragrêle (environ 15 %). Le dispositif a été mis en place après la floraison, puis remonté post-récolte. Nous avons choisi de jouer sur la quantité d’ombrage, pas sur la durée. Les filets couvraient 80 % du feuillage, seul le haut du rang n’était pas couvert.  »

L’année 2019, avec une canicule observée dès la dernière semaine de juin suivie d’un été bien chaud et ensoleillé, se prêtait à bien à ce type d’expérimentation. Ce premier essai a donc déjà permis de tirer quelques enseignements. «  Nous avions pour objectif de retarder la maturité de plus de dix jours, et celui-ci a été atteint avec les filets à 70 % d’ombrage. Ceux à 30 % d’ombrage sont moins efficaces, ils sont retirés du protocole pour les années suivantes, indique Olivier Jacquet. Avec la modalité la plus ombrée, on réduit la synthèse des anthocyanes et on obtient des vins moins colorés, comme nous nous y attendions. C’est notable à l’analyse, mais pas à la vendange. Côté rendement, nous n’avons pas observé de différences pour la première année de pose des filets. Toutefois, la mise en réserve et l’aoûtement semblent moins complets sur les modalités “ombrage”. C’est compréhensible, mais nous serons attentifs lors de la deuxième année. Le risque est une mise en réserve moindre, une diminution de l’ensoleillement des grappes et une baisse de fertilité en 2020. Il est important de voir l’effet pluriannuel de cette pratique.  »

Repères
Les effets attendus de l’ombrage


►  Diminution du rayonnement.
►  Diminution de l’évapotranspiration.
►  Décalage de la maturité.
►  Réduction de la contrainte hydrique.
►  Microclimat « frais » au niveau des grappes.
►  Effet paragrêle complémentaire.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière