Imprimer
Commentaires
OAD Nutrivista®

Piloter l’équilibre physiologique de la vigne

Publié le 10/12/2012 - 10:59

Nutrivista® est un nouvel outil d’aide à la décision pour le pilotage de l’alimentation minérale de la vigne. Issu du partenariat entre Purpan, le laboratoire Galys et le distributeur girondin Vitivista, cet outil mesure la cinétique des flux en éléments minéraux grâce à des analyses de sève.

Les prélèvements sont effectués à quatre stades cruciaux du développement de la plante : grappes séparées, floraison, nouaison, véraison. Les résultats obtenus dans les 10 jours suivant les prélèvements permettent d’anticiper un risque de carence et d’identifier des déséquilibres potentiels afin d’intervenir rapidement, avec le bon produit, à la bonne dose et au bon moment. Les résultats sont restitués sous la forme d'un histogramme présentant d'un côté les résultats d'analyses de sa parcelle et de l'autre les déséquilibres constatés par rapport aux normes de laboratoire en vigueur.

Julien Richard, responsable nouvelles technologies d’aide à la décision, déclare :

"L’idée est de piloter au plus près le potentiel quantitatif et qualitatif d’une parcelle, en recherchant le bon équilibre physiologique des plantes. Mieux alimentées, elles seront moins exposées aux maladies."

Parallèlement, Vitivista teste différents produits de nutrition sur ses plateformes techniques d’expérimentation BPE afin de valider leur intérêt et leur positionnement.

Yannick Petit, responsable développement technique nutrition foliaire illustre cette démarche par deux exemples :

"En 2012, nous avons expérimenté cinq produits foliaires à base de calcium dont deux se rendent disponibles plus rapidement dans le flux de sève. Nous avons également évalué l’efficacité de cinq produits sur l’impact du taux de coulures. Trois à base d’algue donnent de très bons résultats."

Plus globalement, l’OAD Nutrivista® aide à une meilleure compréhension des équilibres nutritionnels de la plante tout au long du cycle. Certains équilibres, par exemple ceux du manganèse, ont été affinés par rapport aux normes en vigueur.

En 2012, une centaine de châteaux du grand Sud-Ouest ont souscrit à l’offre Nutrivista.

Julien Richard précise :

"Nous conseillons d’associer ces analyses de sève au minimum avec une analyse de sarments, qui donne des informations complémentaires sur les éléments stockés dans la plante. Et si possible à une analyse de sol."

Il faut compter 400 euros pour le pack analyse de sarments + analyse de sève, pour une parcelle d’un hectare (tarif dégressif).

Dès l’année prochaine, Vitivista étudiera l’impact de différents équilibres physiologiques sur la qualité des moûts et des vins. Car l’enjeu est de bâtir un raisonnement du sol au vin.
 

Trouvez-vous utile ce type d'outils d'aide à la décision ? Pensez-vous que vous pourriez l'utiliser sur votre exploitation ? Si non, pourquoi ?

Ils en parlent aussi :

Pour aller plus loin :

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière