Imprimer
Commentaires
Aquitaine

Orages de grêle : quelles mesures pour compenser les pertes?

Publié le 19/08/2013 - 14:45

Dans la nuit du 2 au 3 août, 30000 ha de vignobles – dont 10000 ha à plus de 80% – ont été touchés par des phénomènes violents de grêle  en Gironde dans les régions de l'Entre-deux-mers, de Libourne et de Castillon. 1600 exploitations sont concernées.

La Gironde n’est pas le seul département touché. En Dordogne l’orage a frappé l’est de la région où la viticulture n’est pas l’activité principale. Mais pour certains viticulteurs, les dégâts sont catastrophiques.

Selon Paul André Barriat, président du CIVRB:

La grêle a touché le canton de Villefranche-de-Lonchat et certains secteurs comme Carsac, Saint-Martin-de-Gurson, Saint-Méard, sont touchés à 100%. Ailleurs les dégâts sont moindres: de 10 à 30%, mais il faut attendre les expertises pour avoir des données définitives.

Anne Lataste, la responsable communication du CIRVB a rappelé:

Seulement 16% du vignoble français est assuré pour les dégâts causés par la grêle. En Dordogne, les viticulteurs touchés n’étaient pas assurés. En effet, les assurances contre la grêle sont très coûteuses et ce genre d’événement météorologique est trop rare pour convaincre les viticulteurs de s’assurer.

Grâce à l’action de FDSEA Gironde, un arrêté préfectoral a été délivré le 8 août dernier. Il permettra à certains viticulteurs de compenser partiellement les pertes par achat de vendanges et de moûts de la même appellation.
Les viticulteurs concernés par cet arrêté doivent avoir subi des pertes de récoltes supérieures à 30% de leur production moyenne de vin déclarée au cours des cinq dernières années.
Pour le moment, cet arrêté ne concerne que 84 communes de la Gironde mais pourrait être étendu à d’autres communes sinistrées.

Autre possibilité pour les viticulteurs sinistrés: les conventions de mise à disposition des vignes (CMD), la Douane a accepté leur signature jusqu’au 10 septembre 2013. Mais attention, il faut retourner le protocole préalable d’intention avant le 30 août à la Safer.
 
Vos vignes ont subi des dégâts? Que vous soyez viticulteurs girondins ou non, la chambre d’agriculture de Gironde a fait le bilan de l’ensemble des mesures susceptibles de dédommager vos pertes:

  • Achat de vendanges
  • CMD
  • Chômage partiel
  • Mesure de restructuration du vignoble
  • Dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti

N'hésitez pas à consulter ce lien utile à tous les viticulteurs victimes des orages de grêle.

Les cellules de crise de vos chambres d'agriculture:
Dordogne: 05 53 45 19 00
Gironde: 05 56 79 64 13

Sur la même thématique :
Vouvray : 50% des surfaces n'étaient pas assurées contre la grêle

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière