Premium
Imprimer
Commentaires
Durabilité

Objectif 100 % du vignoble bordelais engagé dans une démarche environnementale

Publié le 31/10/2018 - 11:04
En juillet 2017, 246 des  800 membres du SME du vin de Bordeaux ont été récompensés par la double certification environnementale :  HVE et Iso 14001. CP : CIVB-JB.Nadeau

Pour le vignoble de Bordeaux, la démarche d’amélioration des pratiques s’est accélérée depuis cinq ans, notamment via le SME. Aujourd’hui, la volonté est d’engager 100 % des exploitations dans des démarches environnementales

En 2014, 35 % du vignoble de Bordeaux étaient engagés dans une démarche environnementale (bio, biodynamie, viticulture intégrée avec Terra Vitis et Area, ou viticulture raisonnée avec Agriconfiance et RSE Agro). En 2017, ce chiffre était de 60 %. « Notre objectif est d’atteindre les 100 % à court terme », souligne Allan Sichel, président du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB). « La prise de conscience est là, tout comme la volonté de s’améliorer. Il nous appartient maintenant de créer les conditions favorables et d’initier le cercle vertueux. » En 2017, 532 exploitations viticoles étaient certifiées bio contre 480 en 2014, 45 exploitations étaient certifiées en biodynamie, 62 en Terra Vitis, 369 Area, 384 Agriconfiance, et 1 968 RSE Agro, liste le CIVB.

Changer les cahiers des charges

Diverses actions sont mises en œuvre pour arriver à 100 % du vignoble intégré dans une démarche environnementale (recherche et expérimentation, réduction des phyto, préservation de la biodiversité…). Des mesures agroenvironnementales sont aussi intégrées dans les cahiers des charges des AOC. Ainsi, pour la première fois en France, huit ODG, couvrant 80 % du vignoble bordelais, ont voté entre 2017 et 2018 une modification de leur cahier des charges pour y intégrer des mesures agroenvironnementales comme l’interdiction du désherbage en plein, l’obligation de mesurer son IFT, la possibilité d’introduire des cépages résistants (maximum 5 % de la surface), ou l’obligation pour leurs viticulteurs de s’engager dans une démarche de certification environnementale. Ces mesures doivent maintenant être approuvées par l’Inao.

246 membres du SME doublement certifiés

Bordeaux s’engage aussi collectivement en matière d’environnement via l’Association pour le SME (Système de management environnemental) du vin de Bordeaux, lancé en 2010 par le CIVB, avec un groupe pilote de 28 entreprises, qui vise à accompagner la transition environnementale des propriétés, des maisons de négoce ou des caves coopératives. En juillet 2017, 246 des 800 membres de cette association ont été récompensés par deux certifications : HVE (Haute valeur environnementale) et Iso 14001. La viticulture bordelaise représente aujourd’hui plus d’un quart des entreprises HVE au plan national, toutes agricultures confondues (841 exploitations HVE au 1er janvier 2018) dont une grande partie est issue du SME.

 

Article paru dans Viti Leaders d'octobre 2018

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière