Imprimer
Commentaires
Rendement de la vigne

N'ayons plus peur

Publié le 28/11/2017 - 10:00
par Yara

Dans bien des situations, les viticulteurs se refusent à adopter des stratégies pour améliorer le rendement des vignobles. En effet, la croyance veut qu’un meilleur rendement en raisin induit une moindre qualité. Et pourtant améliorer les rendements tout en conservant une bonne qualité de vendange c’est possible avec une bonne stratégie de fertilisation !

Une vigne mieux nourrie résiste mieux

Comme tout être vivant sur cette planète la résistance aux stress et aux maladies est plus efficace lorsqu’un organisme est correctement nourri. La vigne ne fait pas exception.

Rééquilibrer le rapport K/Ca + Mg  par un nutrition suffisante et non limitante en magnésium permet de lutter contre le dessèchement de la rafle et ses conséquences : blocage de la maturation des baies (manque d’arômes, défaut de coloration, diminution des taux de sucres) et perte de rendement par chute des grappes. Elément central de chlorophylle, le magnésium participe à une photosynthèse efficace ; gage d’un bon fonctionnement général des ceps de vigne. Par ailleurs, le calcium, avec son rôle de ciment, permet de maintenir les parois cellulaires dans leur intégrité, participant ainsi à la lutte contre les attaques de parasites et contre les aléas climatiques. Même si les besoins sont faibles, le bore est indispensable à une floraison optimale et homogène ; ce stade clé dans le développement de la vigne est un préalable à une vendange satisfaisante tant en quantité qu’en qualité.

De manière générale, la vigne a besoin d’éléments nutritifs majeurs pour assurer son développement et une fructification de qualité. Il ne faut pas négliger les apports en N, P et K. en complément d’une fertilisation organique apportée au sol, des apports foliaires de produits qualitatifs et fournissant ces éléments ainsi que les autres oligo-éléments est une stratégie gagnante pour le viticulteur. Lorsque des carences apparaissent, le potentiel de rendement est atteint et l’application de produits anti-carentiels ne fait que sauver ce qui peut encore l’être.

Des résultats qui ne s’inventent pas

En collaboration avec l’IFV, Yara a mis en place des essais pour mesurer l’efficacité de la fertilisation foliaire complète (avec tous les éléments nutritifs) en comparaison avec une fertilisation au sol en N et K et avec une vigne non fertilisée depuis deux ans. Ces essais continuent à ce jour mais voici d’ores et déjà quelques résultats !

Le programme foliaire a consisté à apporter du YaraVita™ Safe N™, du YaraVita™ Kalibrix™ et du YaraVita™ Vititrel Pro™ aux stades clés de la vigne ; alors que le programme sol a apporté 50 unités d’azote et 50 unités de potassium par hectare, en une fois au stade 3-5 feuilles.

Les résultats parlent d’eux même :

  • Nombre de grappe par pied : 21 en moyenne avec la fertilisation foliaire contre 18 pour le programme sol et 16 sur la vigne non fertilisée depuis 2 ans.
  • Poids moyen par pied (en kg) : 5,4 avec le programme foliaire, 5 avec le programme sol et 4,5 sur la vigne non fertilisée.

La fertilisation a permis d’augmenter le rendement, mais sans pour autant pénaliser la qualité. La vigne non fertilisée depuis deux ans a décroché, les niveaux en taux de sucres, IPT et thiols sont limités au minimum du potentiel variétal. Par contre, avec la fertilisation foliaire, le taux de sucre est resté stable alors que la teneur en thiols variétaux a bondi de 83%.

Ces résultats ne peuvent que confirmer qu’allier rendement et qualité dans les vignobles français est possible dès lors que les viticulteurs adoptent de stratégies de fertilisation en adéquation avec les besoins de la vigne. Et n’oublions pas qu’une bonne stratégie de fertilisation participe à la pérennité du vignoble et donc à l’entretien du capital.

Pour en savoir plus sur la fertilisation de la vigne, rendez-vous sur le site de Yara et contacter nos experts pour échanger.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière