Imprimer
Commentaires
Bourgogne

Les prospections flavescence dorée : c’est important et c’est maintenant !

Publié le 22/09/2017 - 14:49

Les symptômes de jaunisse (flavescence dorée ou bois noir) sont visibles d’août à la chute des feuilles. En Bourgogne les prospections « flavescence dorée » 2017 ont débuté plus tard que d’habitude, en raison du décalage des vendanges. Elles s’achèveront aux alentours du 6 octobre. Elles sont encadrées par les techniciens Fredon, épaulés par les techniciens d’autres organismes (CA, Biobourgogne, etc.).

 

Conserver la mobilisation est essentiel. © Nicolas Debost À Azé en Saône-et-Loire, la prospection collective a débuté le 19 septembre. 25 viticulteurs sont venus au rendez-vous, fixé par Nicolas Debost, exploitant et responsable communal pour la prospection. Objectif de la matinée : arpenter le vignoble en scrutant chaque pied de vigne à la recherche des symptômes de jaunisse.

 

Sur Azé, nous avons 300 ha à prospecter. Il faut généralement 8 demi-journées pour tout faire. Nous nous répartissons les secteurs par petits groupes de 8 à 10 personnes. La mobilisation est plutôt bonne. Cela fait maintenant 4 ans que les prospections sont en place, nous sommes donc au point sur la reconnaissance des symptômes, d’autant que cette année les symptômes de jaunisse sont visuellement très marqués, précise Nicolas Debost.

 

 

 

 

Le rôle des professionnels est crucial. Nous avons mis en place plusieurs actions pour faciliter le travail des responsables communaux avec le BIVB, comme la mise en ligne du calendrier général des prospections sur l’ensemble de la région, disponible sur le site stop-flavescence-bourgogne.fr. Une fois les dates de prospections fixées, la CAVB (Confédération des appellations et vignerons de Bourgogne) envoie depuis trois ans des convocations nominatives pour rappel aux exploitants, indique Marion Sauquere de la CAVB, nous sommes dans l’incitatif et le pédagogique pour l’instant, mais nous effectuons un suivi des participations après les prospections, car pour que les prospections collectives fonctionnent, tout le monde doit participer. Cette année, nous avons testé un système de pré-inscription sur la commune de Viré de façon à connaître à l'avance le taux de participation et relancer en cas de besoin.

Sur le terrain, les pieds présentant des symptômes de jaunisse sont marqués avec de la rubalise ainsi que le rang concerné.

Leur emplacement est ensuite reporté sur la carte des vignes.

Solène Dubuisson, technicienne viticulture et expérimentation de la Fredon Bourgogne rappelle les symptômes recherchés :

  • Non-aoûtement des bois sur tout ou partie du cep. Il n’y a parfois qu’un seul rameau non aoûté. Port tombant des pieds lorsque le non-aoûtement concerne l’ensemble du cep.
  • Flétrissement des grappes ou absence de grappes.
  • Décoloration sectorielle ou totale des feuilles.

Sur cépages rouges, les symptômes sont une coloration des feuilles en bordeaux très foncé par plage ou sur feuille entière, y compris les nervures. © Fredon Sur cépages blancs, le feuillage prend une coloration dans les tons vert clair (plus clair que le vert normal des vignes) qui va du jaune vert au vert olive. La décoloration concerne les feuilles entières ou se présente sous forme de plages. Les nervures sont également décolorées.

Sur cépages rouges : coloration des feuilles en bordeaux très foncé par plage ou sur feuille entière, y compris les nervures.

  • Et dernier symptôme, les feuilles se recroquevillent et deviennent craquantes.

 

 

 

Les pieds marqués feront ultérieurement l’objet de prélèvements qui seront analysés en laboratoire. Seules ces analyses (test PCR) permettent de savoir si les pieds prélevés sont atteints de flavescence dorée ou de bois noir, impossibles à distinguer par la seule expression des symptômes.

En 2016, 2131 analyses (soit plus de 10000 pieds) ont été effectuées à l’issue des prospections collectives en Bourgogne. 26 ont donné un résultat positif pour la flavescence dorée et ont permis de mieux connaître la dispersion de la maladie et de définir au mieux le dispositif de lutte pour 2017.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière