Imprimer
Commentaires
Lutte fongique

Les atouts des effeuilleuses

Publié le 22/04/2014 - 16:50

Face aux problèmes de botrytis, oïdium ou mildiou, l’effeuillage est une solution intéressante. Il comporte trois effets: améliorer l’aération au sein du feuillage, favoriser la pénétration des produits phyto et exposer les grappes aux UV du soleil ce qui ralentit le développement du champignon. Lors de son assemblée générale, début 2014, le GDDV41 a étudié les effeuilleuses de vignerons groupe Dephy 41, afin d’en tirer quelques enseignements. Alice Durand-Reumaux, conseillère viticole et œnologue à la chambre d'agriculture de Loir-et-Cher, revient sur l’intérêt d’un effeuillage précoce d’après des essais sur Montlouis en 2013:

Un effeuillage à nouaison, sur une ou deux faces, a montré de meilleurs résultats sur la limitation du botrytis, le gain en polyphénols et au final, la qualité des vins qu’un effeuillage tardif au stade véraison. L’échaudage est également limité avec l’effeuillage précoce.

L’année 2013 a particulièrement montré l’intérêt d’effeuiller, suite aux fortes précipitations favorables au développement fongique. Cinq effeuilleuses des vignerons du groupe Dephy 41 ont été comparées, selon les dires de leurs propriétaires.
 

  Marque Stade d’effeuillage Vitesse d’avancement Atouts Inconvénients Coût matériel neuf,
en euros HT
Effeuilleuses
à aspiration
Binger Seilzug Nouaison à véraison 4 km/h
(1 face)
Pas de blessure sur vendange
Large période d’effeuillage
Encrassage, besoin de nettoyage toutes les 4h 8 900
Provitis   3-3,5km/h
(1 face)
Pas de blessure sur vendange.
Bon effeuillage quand forte végétation.
Importance des réglages.
Plus de blessures sur taille courte que baguette.
9 250
Pellenc Fermeture 4-4,5 km/h
(2 faces)
Pas de blessure sur vendange.
Travail possible sur feuillage mouillé.
Travail rapide.
Coût d’entretien élevé.
Usure importante.
Attention aux fils de fer qui dépassent.
20 000
Clemens Floraison à véraison 5,8 km/h
(1 face)
Travail possible sur feuillage mouillé.
Matériel peu fragile.
Travail rapide.
Matériel ancien du vigneron donc blessures 7 000
Effeuilleuse thermique Souslikoff Nouaison à véraison (possible jusqu’à veille des vendanges) 2-3 km/h
(1 face)
Pas de blessure sur vendange.
Large période d’effeuillage.
Pas de travail sous pluie ou vent.
Un seul côté à la fois.
Consommation de gaz.
8 735

 
Le matériel est amorti sur cinq à dix ans, développe Alice Durand-Reumaux, soit 150 à 175 euros par hectare. En prestation, il faut compter 250 euros/ha.

Selon la taille des exploitations, l’investissement dans une effeuilleuse peut être rentable. En tous les cas, l’effeuillage s’avère toujours intéressant, avec un coût plus intéressant qu’un passage d’antibotrytis, et des effets toujours positifs. Les vignerons du groupe Dephy 41 le pratiquent chaque année, même en année de stress hydrique, avec de bons résultats.

Et vous, quelle effeuilleuse utilisez-vous? Quelles sont vos conseils pour pratiquer un bon effeuillage?

En lien avec ce sujet :
Bilan des fermes Dephy en région Centre (article Mon Viti)

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière