Imprimer
Commentaires
Alsace

Les abeilles vendangent avec les vignerons

Publié le 17/10/2017 - 17:14
Les vignerons alsaciens vendanges en tenu d'apiculteur (D.Lefevbre)

« Bee api ! » Mais pas trop. Tenue d’apiculteur exigée pour des vignerons de Béblenheim en Alsace. Leurs vendanges tardives sont butinées par des milliers d’abeilles.

« C’est la première fois qu’on voit ça », exclame M. Wolfensperger, viticulteur de la cave de Béblenheim. Lui et son équipe vendangent ce mardi 17 octobre ses pinot gris vendanges tardives du lieu-dit Héring, en tenue d’apiculteur. « Et tous les viticulteurs ce matin, on est dans le même cas. Il y a environ 4 à 5 abeilles par grappe ». Les raisins titrent 18,5° d’alcool potentiel, et c’est ce qui attire probablement les butineuses.

Vidéo via ce lien:

Si pour les vignes, la présence des abeilles semble rassurer le vigneron sur la santé environnementale de sa parcelle, en revanche ce comportement est plus inquiétant aux yeux des apiculteurs.
Tim Tucker, apiculteurs président de la Fédération américaine d’apiculture avait expliqué que les abeilles pouvaient récolter n’importe quel sucre disponible si les fleurs venaient à manquer, ou en cas de sècheresse. Avec les chaleurs inhabituelles pour un mois d’octobre en Alsace, les abeilles redoublent d’activité, sauf que la réserve en fleurs est à cette époque bien ténue. Elles se reportent donc sur toutes les ressources sucrées à leur disposition, dont les raisins de vendanges tardives.

abeilles sur vigne

Fait remarquable, contrairement aux baies altérées par des piqûres de guêpe, les abeilles semblent avoir un rôle médecin sur les raisins, car les parcelles ne sentent pas la piqûre acétique, tel que cela se produit avec des attaques de guêpes. C’est peut-être que les abeilles assurent le service après l’attaque de guêpe. Ou bien, pense Mr Wolfensperger, il faut attribuer l’absence de pourriture acétique à la présence du botrytis noble qui exerce un effet antagoniste contre les bactéries acétiques. En tout état de cause, l’observation des abeilles montre qu’elles ne butinent que les baies déjà percées par les guêpes.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière