Imprimer
Commentaires
Épampreuses mécaniques

Fini d'agresser le cep !

Publié le 24/04/2014 - 16:06

Les longues périodes d'ensoleillement de mars et avril ont accéléré la croissance de la vigne sur de nombreux vignobles français. Alors que les subventions PVE sont toujours d'actualité, c'est peut-être le moment d'investir dans une épampreuse mécanique. Plus respectueux de l'environnement que l'épamprage chimique, moins pénible et trois fois plus rapide (en moyenne) que l'épamprage manuel, l'épamprage mécanique fait aujourd'hui de plus en plus d'adeptes. D'autant qu'avec leurs différents systèmes anti-vibrations, les nouvelles machines ne secouent plus le cep comme par le passé.
Attention: il faut désormais distinguer les épampreuses mécaniques portatives, au mode de fonctionnement proche du sécateur électrique, et les plus classiques épampreuses mécaniques à voûte pendulaire, montées sur le tracteur ou l'enjambeur.

Pour vous aider à vous repérer, voici un récapitulatif de prix portant sur quelques appareils disponibles à la vente chez les concessionnaires:

  • Infaco annonce 700 € HT pour l'épampreuse portative EPAv2 (la 1re épampreuse portative du marché), avec les masselottes en acier, le harnais de maintien et les lunettes de protection.

  • AVA Tordable: 12 750 € HT pour l'épampreuse 6 cocons (la plus vendue chez les viticulteurs), avec le mât et la plaque "kit accueil tracteur"; montage non compris.

  • Ferrand: 12 000 € HT pour l'épampreuse 2 têtes (la plus vendue chez les viticulteurs, la 4 têtes étant davantage destinée aux prestataires), avec le mât, la plaque d'accueil tracteur et le dispositif relève-fil pour les vignes palissées; montage non compris.

  • Terral: 9 800 € HT, avec le système de suivi du sol et le boîtier de commandes électro-hydraulique; montage non compris.

    D'autres constructeurs sont actifs sur le marché de l'épamprage mécanique: Boisselet, Clemens, Coupeco, Egretier, Provitis (liste non exhaustive).

    Pour en savoir plus, lisez l'article "Efficaces sans rudoyer le cep" dans Viti Les Enjeux n°20, de mai 2014. Vous y trouverez des détails sur les principes de fonctionnement des machines, et surtout des témoignages d'utilisateurs sur leurs atouts et faiblesses. Autrement dit, un bon moyen de faire le point, pour acheter en toute connaissance de cause.

    Si vous n'êtes pas encore abonné, rendez-vous sur http://www.kiosque-atc.com/, ou si vous êtes abonné sur  http://www.mon-viti.com/contact, afin d'accèder aux archives papier.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière