Imprimer
Commentaires
Travail en vert

Dabayma propose deux outils pour épamprer sans se baisser

Publié le 20/05/2020 - 08:00
Pour enlever les pampres sur les pieds de vigne protégés par des pochons, Dabayma propose un outil très simple qui, d’après le constructeur, n’abîme pas les ceps. Photos : Dabayma

L’entreprise espagnole Dabayma entend faciliter l’épamprage grâce à deux nouvelles solutions.

La brosse épampreuse Dabayma permet  de nettoyer un millier de pieds par heure.  L’opérateur  n’a même pas à se baisser. La première est spécifiquement adaptée aux plantations dans lesquelles les pieds de vigne sont entourés de caches de protection. L’outil se compose d’une canne au bout de laquelle des brosses en plastique rigide sont prévues pour détacher les pampres. Le tout peut faire penser à une sorte de goupillon. Selon Dabayama, l’outil permet d’épamprer entre 600 et 700 pieds par heure, sans avoir à retirer le pochon et sans que l’opérateur ait à se baisser. La brosse reste efficace pour 50 000 pieds.

Prix  : autour de 50  euros.

Le second outil, sorti depuis cinq ans maintenant, s’utilise sur les vignes non équipées de poches de protection. Le dispositif se compose là aussi d’une canne au bout de laquelle se trouve une pince avec deux mors en brosse dure. L’opérateur enfile la pince en haut du tronc et fait quelques mouvements de bas en haut pour éliminer toutes les pampres du cep.

La vitesse de travail est estimée à 1 000-1 100 unités/heure pour des pieds d’un diamètre de 1 à 13  cm.

Prix  : autour de 55  euros.

Chères lectrices, chers lecteurs,
En ces temps de crise, Groupe6TM, éditeur de votre magazine "Viti" et son site mon-viti, a décidé de vous donner libre accès à l’ensemble des contenus désormais publiés sur www.mon-viti.com. En raison de l'arrêt de l'activité de nos prestataires (imprimeur et routeur), vos prochains magazines papier "Viti" et leurs pages leaders pourraient ne pas être imprimés et livrés.
À période exceptionnelle, mesure exceptionnelle : nos journalistes continuent de vous informer par le biais d'une newsletter quotidienne et gratuite, comportant les dernières informations vérifiées sur la crise sanitaire, ainsi que celles en lien avec votre secteur d’activité.
>> S’abonner à la newsletter gratuite quotidienne.
Votre expertise et vos expériences nous sont précieuses. N’hésitez pas à nous en faire part sur les réseaux sociaux (TwitterFacebook et LinkedIn). Nous nous en ferons l’écho à chaque fois que vos retours seront utiles à la communauté.

Article paru dans Viti Les Enjeux 32 de mai 2020

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière