Imprimer
Commentaires
Recherche

Cinq pistes de biocontrôle en vigne

Publié le 08/11/2012 - 10:25

La 7e édition du Congrès international sur les moyens de biocontrole (ABIM) s’est tenue à Lucerne (Suisse), du 22 au 24 octobre 2012. Les interventions ont porté sur les perspectives de croissance de ce marché et sur les innovations à venir. Cinq pistes sur le biocontrôle en vigne ont retenu notre attention :

1. Contre le botrytis : champignon Gliocladium catenulatum souche 1446

En vigne, Lallemand a présenté les travaux sur un champignon, Gliocladium catenulatum souche 1446 contre le botrytis. Déjà étudié en cultures légumières sous le nom de Prestop, les premiers tests menés en Autriche en 2010 et 2011 sur cépage zweigelt, révèlent un intérêt sur vigne. Le champignon, capable de se développer à la surface des feuilles et baies, agit par plusieurs modes d’action (hyperparasitisme, compétition spatiale et compétition pour les nutriments).

2. Pour lutter contre les maladies du bois : les Trichoderma

La société française Anadiag, en collaboration avec l’école supérieure d’agriculture de Purpan (Esap) poursuit des travaux sur les Trichoderma pour lutter contre les maladies du bois, notamment en pépinières.

3. Comme bioinsecticide : champignon Beauveria brongniartii

L’entreprise indienne Ecosens a de son côté fait part de ses recherches sur le champignon Beauveria brongniartii comme bioinsecticide contre cochenilles et thrips notamment.

4. Comme bioherbicide : bactérie du genre Burkholderia

La société américaine Marrone Bio Innovations développe trois nouveaux bioherbicides, dont un bioherbicide systémique non sélectif, produit par une souche de bactérie du genre Burkholderia.

5. Pour protéger les cultures : utilisation de parois de cellules de levures

Toujours aux USA, Eden Research, travaille sur une piste innovante : l’utilisation de parois de cellules de levures pour encapsuler des huiles terpéniques en vue d’applications en protection des cultures.

Selon les analystes du secteur le marché mondial des produits de biocontrôle représentait 1 milliard de dollars en 2010 et devrait atteindre 2,8 milliards en 2015. Proche des 440 M de dollars en Europe en 2012, il devrait doubler d’ici 2017.

Et vous, contre quelle maladie attendez-vous un produit de biocontrôle ?

Ils en parlent :

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière