Imprimer
Commentaires
Ravageur

Biocontrole : La stratégie push-pull en test contre Drosophila suzukii

Publié le 18/10/2017 - 15:13

La société française M2i, spécialisée dans la synthèse et la formulation de phéromones, a mis au point un diffuseur de kairomones pour le piégeage de Drosophila suzukii.

« Drosopro classic reconstitue l’odeur du fruit mûr et attire ainsi à la fois les femelles et mâles pendant deux mois. Il est utilisable pour le suivi et la détection des populations. Ce diffuseur est beaucoup plus sélectif que les attractifs alimentaires traditionnels, et privilégie les captures des femelles D. suzukii. Pour le piégeage de masse, nous menons des essais depuis 2016, notamment avec l’Inra de Bordeaux. Les résultats sont prometteurs mais demandent encore à être affinés », indique Johann Fournil, directeur du développement chez M2i.

« Le piégeage de masse est délicat en viticulture, car il implique un nombre important de pièges à l’hectare (de 80 à 250 pièges/ha). L’autre difficulté est que même avec une efficacité élevée, même en capturant 90 % de la population de Drosophila suzukii, il peut tout de même y avoir des dégâts sur la parcelle, car la nuisibilité est élevée (une seule femelle peut pondre jusqu’à 300 œufs). Pour résoudre cette problématique, nous travaillons sur un protocole modifié, avec un nombre de pièges plus important sur les lisières des parcelles, et plus allégé au centre. Nous allons également tenir compte de l’orientation des parcelles. Des essais sont en cours en 2017. L’autre piste d’amélioration du piégeage de masse, serait de mettre en place une stratégie push-pull, c’est-à-dire de combiner une solution attractive et une solution répulsive : par exemple en entourant la parcelle de vigne avec des diffuseurs de composés répulsifs et de conserver des diffuseurs attractifs au centre de la parcelle, de façon à capturer les drosophiles qui seraient malgré tout entrées ».

 

Pour aller plus loin : Les pistes de lutte biologique contre Drosophila suzukii en vigne

Viti leaders 428 octobre 2017Article paru dans Viti Leaders n° 428 d'octobre 2017

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière