Imprimer
Commentaires
Salon

Un Vinitech centré sur les transitions écologique et numérique

Publié le 29/10/2018 - 17:03
Vinitech 2018

Cet article de Viti Leaders de novembre/décembre 2018 vous est proposé gratuitement et dans son intégralité. Bonne lecture ! Pour vous abonner, RV sur notre e-kiosque.

Une bonne partie de la planète viticole va converger vers Bordeaux du 20 au 22 novembre 2018, pour le prochain Vinitech. À ne pas rater cette année, les équipements distingués par les trophées de l’innovation, mais aussi de nombreuses conférences avec, en ligne de mire, l’évolution vers une viticulture toujours plus durable.

Vinitech

Les vendanges sont terminées et vous avez bien travaillé. Que diriez-vous de réfléchir à la manière de rendre l’année prochaine encore meilleure ? Peut-être les constructeurs de machines, les concepteurs de logiciels et autres fabricants de matériels de cave pourront vous aider ? Pour le savoir, direction Vinitech. Depuis 1977, le Salon bordelais présente un large panorama de l’offre d’équipements et de services en matière vitivinicole. Cette année encore, 850 exposants, représentant 1 200 marques, ont réservé leur place et seront répartis en quatre secteurs : techniques culturales (34 % de la surface du Salon), équipements de caves et de chais (38 %), embouteillage-conditionnement (22 %) et services (6 %).

Mise en avant des innovations

Pour guider votre visite, les organisateurs du Salon ont prévu de nombreuses mises en avant et sources d’inspiration. Les trophées de l’innovation, dont le palmarès est à découvrir dans notre dossier, reflètent les enjeux environnementaux et sociétaux auxquels sont confrontés les vignerons. Transitions écologique1 et numérique2, amélioration de la qualité3 et protection des personnes4 sont leurs problématiques de demain.

En parallèle, un espace Écophyto et agroécologie présentera une sélection de matériels et de pratiques à la pointe en matière de limitation des intrants : matériels de semis et de destruction des couverts, produits de biocontrôle, désherbage mécanique… Les visiteurs recherchant spécifiquement des informations sur la production biologique pourront suivre le parcours thématique bio, à l’aide d’un guide distribué à l’entrée du Salon. Un parcours dédié aux spiritueux devrait également être proposé cette année. Sous le hall 4, le Technoshow offrira la possibilité de voir une sélection de machines en démonstration sur un ring. Des séances d’essais seront organisées tous les jours pour les visiteurs (sur inscription).

Une soixantaine de conférences

Vinitech

Enfin, n’oublions pas les nombreuses possibilités de rencontres et d’échanges d’expériences. Chaque jour, vous pourrez choisir parmi une vingtaine de conférences, avec trois temps forts : viticulture biologique, vins bio et vins nature (mardi à 14 h), comment relever le défi de la transition écologique au vignoble (mercredi 9 h 30) et importance de l’amélioration du matériel végétal dans l’alternative aux pesticides (mercredi 14 h). Si la dégustation vous tente, l’IFV, le BNIC et Bordeaux sciences agro ont prévu des ateliers « Wine and spirit profiling » (sur le stand de l’IFV, hall 1). Si vous voulez mieux connaître le travail des jeunes pousses, rendez-vous sur l’espace start-up. Jeunes diplômés, demandeurs d’emploi, salariés en quête d’évolution ou dirigeants d’entreprise vont se retrouver au job dating, organisé par l’Apecita Nouvelle-Aquitaine (attention, inscription obligatoire).

L’embouteillage et le marketing ne sont pas oubliés, avec plusieurs points d’orgue : le colloque Vinipack, qui alternera présentation et tables rondes sur les dernières tendances du packaging (mercredi), la présentation des lauréats du concours « Best Wine in Box » et ceux de « Wilaaw » une compétition de création d’étiquettes destinée aux designers. De quoi trouver l’inspiration.
Irène Aubert

(1) Injection directe, robot autonome de travail du sol, logiciels de planification des traitements, d’optimisation de l’utilisation d’énergie.
(2) Systèmes de guidage de tracteur, carnet informatisé et connecté.
(3) Capteur pour mesurer les anthocyanes à la parcelle, matériels de tri de la vendange, systèmes de protection des vins contre l’oxydation.
(4) Sécateur sécurisé.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière