Imprimer
Commentaires
Vigne

Les vendanges 2017 sont (presque) finies. On fait le point ?

Publié le 27/09/2017 - 11:21
Les vendanges 2017 touchent à leur fin... Enfin ça dépend où ! © L. Theeten / Pixel Image

Les vendanges 2017 touchent à leur fin... Enfin ça dépend où ! Dans le Val de Loire, la récolte a commencé tôt, dès la fin août, mais se poursuit encore.

Un peu plus bas, du côté de Cognac, les machines à vendanger et les pressoirs tournent encore pour récolter les raisins ugni-blanc.
Comme dans de nombreuses régions de France, le gel de printemps a entamé le potentiel de récolte. Pour compenser le déficit, les vignerons charentais pourront débloquer leur réserve climatique.


2017: entre gel, sécheresse et pluie...

Même stratégie en Champagne où la réserve interprofessionnelle devrait aussi être utilisée. Le yoyo climatique subit sur l’année ne permettra pas à certains d’atteindre le rendement autorisé (10300 kg/ha). Gel, chaleur, sécheresse, orage et quelques grêlons... telle aura été la météo de Champagne avec pour conséquence l'apparition tardive de foyers de botrytis. 
Les tris ont donc été sévères et la récolte n'a pas traîné.

Dans la vallée du Rhône, la récolte ne s'est pas non plus éternisée, pour des raisons bien différentes de celles évoquées pour la Champagne. Les conditions climatiques très chaudes et très sèches observées depuis le début de l’été ont accéléré la maturation des raisins, qui plus est, peu nombreux. 

Le schéma général est identique en Provence comme le relatent les conseillers du Cabinet d'Agronomie Provençal: "La faible récolte s’est enclenchée rapidement avec des avances de maturité de 2 à 3 semaines pour certaines parcelles! La majorité des domaines ont commencé à récolter les premiers raisins au mois d’août, arrivés à maturité rapidement avec une  faible charge. Les parcelles se récoltent rapidement, les pressoirs se remplissent plus lentement, et avec à chaque cave le même constat : peu de jus obtenus suite au gel et/ou à la sécheresse!"

Dans le sud de la France, les vendanges se sont achevées comme elles ont débuté: avec une précocité historique.


Ne cherchez pas la quantité... sauf en Bourgogne

Autre enseignement fort de la récolte 2017: des rendements en baisse par rapport à la moyenne historique. Dans le Jura on annonce "une demi-récolte", à Bordeaux l'ordre de grandeur pourrait être le même. 

Rares sont les vignobles où l'on entend un son de cloche différent. Néanmoins, il y en a. Comme la Bourgogne qui, une fois n'est pas coutume, renoue avec le volume.
 

La Bourgogne retrouve son plein niveau de production (BIVB)

 

Vendanges manuelles: la galère de recrutement


Les aléas climatiques n'ont pas été les seuls à marquer les vendanges 2017. Trouver des vendangeurs n'a pas été de tout repos.
Alors en plus du bouche-à-oreille et de Pôle Emploi, c'est grâce à Facebook et au Bon Coin que des vignerons ont constitué leur équipe. 



Bonne humeur et partage

La récolte 2017 ne restera pas dans les annales pour les volumes.
Heureusement, il y a de la bonne humeur dans l'air envers et contre tout. Certains d'entre vous l'ont partagé avec Viti sur l'album photo Facebook Vendanges 2017. 

Merci à tous ceux qui ont envoyé leur cliché, parfois tôt le matin ou tard le soir!

Les machines à vendanger et les sécateurs sont presque tous nettoyés et rangés, restent le travail en cave et des courbatures.
Le malheur des uns faisant le bonheur des autres ; kinés, ostéopathes et masseurs en tout genre vont avoir du pain sur la planche !


Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les vendanges région par région, pays par pays, retrouvez tous nos articles tagués "vendanges 2017" en cliquant ici. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière