Imprimer
Commentaires
Champagne, Sancerre...

Les secrets du succès

Publié le 09/10/2014 - 15:33

Non, le terroir ne fait pas tout. La réussite d'une région viticole n'est pas imputable uniquement au savoir-faire des hommes, au climat, à la qualité de l'encépagement et du sol. Le tissu entrepreneurial, les réseaux de communication, les rapports de forces entre acteurs institutionnels et économiques, le goût du risque et de l'innovation y ont aussi leur part. L'ensemble de ces éléments forme ce que les microéconomistes appellent un "cluster". Idéalement, le cluster doit agir comme catalyseur de la création et de la pérennisation d'une "marque territoriale".

Valéry Michaux est directrice de la recherche à l'école de management rémoise Neoma Business School. Docteur en sciences de gestion, spécialiste des questions de gouvernance et de stratégies territoriales, elle vient de coordonner la publication d'un essai, avec son collègue Steve Charters (Stratégies des territoires vitivinicoles: clusters, gouvernance et marque territoriale, éd. EMS) qui éclaire d'un nouveau jour les fondements de la vitalité des régions viticoles.

En France, la Champagne fournit un exemple achevé de cluster vitivinicole ayant su imposer au monde sa marque territoriale. Mais d'autres régions ont également su mettre en place un cluster, à l'image de Sancerre. Retrouvez l'analyse de ce cas régional, par Valérie Michaux, dans son interview parue dans Viti n°400, de septembre 2014.

Pour vous abonner ou commander d'anciens numéros, pour pouvez cliquer ici.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière