Imprimer
Commentaires
Interprofession

Interloire : 2016, année du rassemblement ?

Publié le 29/06/2016 - 14:18
A gauche, Sylvain Naulin, directeur d'Interloire, et à droite Gérard Vinet, le président. Photo : DR

Le rassemblement autour d’un nouveau projet interprofessionnel ? Voilà l’enjeu d’Interloire, qui a tenu hier son assemblée générale à Distré (Maine-et-Loire), la première pour son nouveau directeur Sylvain Naulin. Les membres de l’AG ont voté à l’unanimité la prolongation d’un an du mandat des élus de l’interprofession afin de finaliser son évolution statutaire. Le président Gérard Vinet, a souligné :

 

Après les importantes évolutions récentes, nul doute que 2016 sera l’année du rassemblement autour du nouveau projet interprofessionnel au service d’une filière plus forte et ambitieuse.

Il a aussi rappelé les quatre axes des missions transversales prioritaires d’InterLoire :

  • Représenter et défendre les intérêts des vins du Val de Loire ;
  • Promouvoir l’identité "Val de Loire" et en accroître la notoriété à l’international ;
  • Soutenir les appellations par le pilotage d’actions collectives transversales en favorisant les synergies de communication et les coopérations ;
  • Favoriser la compétitivité des entreprises.

 

Réécriture des  statuts

Pour y parvenir, l’interprofession s’engage en priorité dans la réécriture de ses statuts, qui vont être adaptés à la représentativité des familles du négoce et de la viticulture. Ils reflèteront la volonté de renforcer le partenariat entre les deux familles autour d’une cotisation unique (2,50 €/hl commercialisé depuis le 1er janvier 2016). Il s’agira également de préciser les liens fonctionnels avec chaque appellation, de poursuivre le travail entrepris avec l’IGP Val de Loire et d’autres appellations et d’intégrer tous les acteurs partenaires de la filière.

La feuille de route de Sylvain Naulin consistera à créer les conditions pour construire le dialogue entre producteurs et metteurs en marché et optimiser la commission "marchés, économie et prospective" avec en objectif la valorisation des vins du Val de Loire. Mais aussi de poursuivre les travaux de simplification administrative, notamment la dématérialisation des DRM avec les douanes et engager la mise en place d’un système d’informations partagées avec les ODG.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière