Imprimer
Commentaires
Diversification

De la vigne dans les Hauts-de-France

Publié le 04/05/2020 - 08:00
Le négoce Ternoveo s’est entouré d’experts : les pépinières Guillaume (70) et le cabinet Vinelyss. Photo : pépinières Guillaume.

Ternoveo accompagne des agriculteurs prêts à implanter des vignes sur leur exploitation. D’ici cinq ans, le négoce, dont le siège social est basé dans l’Aisne, prévoit de commercialiser un million de bouteilles de vin blanc.

Dans les trois prochaines semaines, 16 hectares de vigne vont être implantés dans le Nord, dans le Pas-de-Calais, dans la Somme et dans l’Aisne. C’est le négoce Ternoveo, implanté dans l’Aisne, qui est à l’initiative de cette nouvelle culture pour dix de ses clients.

Des analyses de sol ont été effectuées sur les parcelles des agriculteurs intéressés par cette nouvelle culture : « Ces analyses ont été nécessaires pour orienter le choix des porte-greffe », indique Xavier Harlé, directeur général de Ternoveo. Le négoce en a sélectionné trois : Fercal, SO4 et 41B. Le cépage choisi est le chardonnay, planté à 5 000 pieds par hectare. Le potentiel en pleine production est estimé à 8 tonnes de raisin par hectare. La distance entre chaque rang sera de 2 mètres. Un enherbement entre les lignes sera implanté d’ici deux ans afin d’éviter de concurrencer la jeune vigne. Le négoce prévoit d’obtenir la certification HVE. Ternoveo réfléchit à deux cépages résistants Inrae, Floreal et Voltis, pour la suite.

Une culture amenée à progresser

L’objectif du négoce est d’atteindre 200 ha d’ici cinq ans. La surface moyenne par viticulteur sera de 1,5 ha. Ce sont principalement des terres qui ont habituellement des rendements plutôt bas en cultures céréalières.

Ternoveo prévoit de commercialiser 50 000 bouteilles en vin de France en 2023 par le biais des magasins Gamm Vert et Prise Direct’ du groupe Advitam, dont Ternoveo fait partie, mais aussi des cavistes et des restaurateurs dans les Hauts-de-France.

Les néo-viticulteurs devront investir entre 25 à 30 000 € par hectare. Quant à Ternoveo, il prévoit un investissement d’un million d’euros sur cinq ans pour l’achat de matériel spécifique et pour l’installation d’un chai.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière