Imprimer
Commentaires
Protection de '.vin' et '.wine'

60 jours pour soutenir la Cnaoc

Publié le 08/04/2014 - 17:06

www.bordeaux.vin ou www.chablis.wine... vous en rêvez? ICANN l'a fait! Et c'est maintenant le cauchemar qui hante EFOW et la Cnaoc. En effet, ces deux organismes se battent pour faire entendre le droit des indications géographiques auprès de cette structure de droit californien... Lobbying et réunions internationales sont au rendez-vous depuis plus d'un an...
 

Et il est où le problème?

Constatant une saturation, ICANN a décidé d'ouvrir les noms de domaines (un identifiant sur Internet comme par exemple ".fr"). Elle a lancé un appel à candidature, auquel ont répondu des sociétés candidates dont l'activité sera tournée vers la vente de noms de domaine. Trois sociétés sont en concurrence pour exploiter le ".wine" et une pour le ".vin". Ces sociétés ont indiqué vouloir vendre ces noms de domaine aux enchères, sans se soucier de la protection des IG. Les risques de cybersquatting voire de spéculation, de tromperie sur la marchandise et de détournement de notoriété pourraient ainsi s'accroître. Que ce passerait-il si une société, par exemple "beaujolais.wine" proposait des produits qui n'ont rien à voir avec l'appellation en question?
 

De rebondissements... en atermoiements

Ce dossier a connu moult rebondissements et, d'espoir en désespoir, la Cnaoc appelle aujourd'hui au soutien sur les dossiers ".vin" et ".wine". En effet, un délai de 60 jours a été donné aux sociétés candidates et au secteur viticole pour trouver une solution satisfaisante.

Nous craignons comme ils l’ont fait par le passé que les candidats sous la pression de certains gouvernements continuent de jouer la montre en attendant l’issue du délai de deux mois et escomptent une délégation sans condition des « .vin » et « .wine ». C’est pourquoi nous pensons que le temps est venu pour le secteur européen du vin, mais aussi plus largement le secteur agricole, les élus européens nationaux, régionaux et locaux de prendre position dans ce débat et d’intervenir auprès de la Commission européenne, des gouvernements pour leur demander de continuer à défendre une ligne dure.
 
Nous sommes prêts à soutenir la création sur Internet de nouveaux noms de domaine « .vin » et « .wine » et pourrions même en faire la promotion, mais sous la condition que ces noms de domaine soient sécurisés et protègent les noms de nos AOC.
 
Nous sommes par contre déterminés à nous battre contre la création de ces noms de domaine s’ils ne respectent pas ces conditions.

 
Le prochain rendez-vous aura lieu lors du Sommet mondial sur la gouvernance de l’Internet les 23 et 24 avril 2014 prochain. À suivre!

D'autres clés de compréhension sur ce sujet:
Extensions de noms de domaine .vin et .wine: décodage (Huffington Post - novembre 2013)

Et vous, vignerons qui nous lisez, votre site Internet finissant en ".vin"  ".wine", vous y pensez ?
 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière