Imprimer
Commentaires
Transition écologique

Green Deal et agriculture : un pacte sans adhésion

Publié le 28/09/2020 - 12:09

Mille milliards d’euros sur dix ans, pour faire de l’Europe le premier continent climatiquement neutre d’ici 2050. Voici le budget1 et l’objectif de la Commission européenne pour les années à venir.

Pour réaliser cette ambition, une feuille de route a vu le jour à Bruxelles : le Pacte vert ou Green Deal. Pour engager la transition vers une économie durable, « tous les secteurs de notre économie devront passer à l’action », précise la Commission européenne. L’agriculture est donc concernée. Un plan stratégique spécifiquement dédié au secteur a d’ailleurs été élaboré. Intitulé « De la ferme à la fourchette », il repose sur le postulat que « l’alimentation européenne doit rester sûre, nutritive et de qualité élevée. Elle doit être produite de la manière la plus respectueuse possible de la nature ».

Pour ce faire, d’ici 2030, la Commission Européenne prévoit entre autres de :

1. Réduire de 50 % l’utilisation des pesticides chimiques en général et les risques qui leur sont associés.

2. Réduire de 50 % l’utilisation des pesticides qui présentent des risques plus élevés.

3. Transformer au moins 10 % de la surface agricole en des particularités topographiques à haute diversité biologique (terres en jachère, haies, arbres non productifs…).

4. Atteindre 25 % des terres agricoles de l’Union européenne certifiées agriculture biologique.

À côté de ces objectifs, des modèles de production sont mis en avant comme l’agriculture de précision, l’agroécologie, l’agriculture bas carbone ou l’agroforesterie. Le plan « De la ferme à la fourchette » n’est pas assorti d’un cadre législatif communautaire. Son contenu donne des indications sur les orientations de la Commission européenne en matière agricole, alimentaire et environnementale. Dans les articles publiés cette semaine sur le sujet, nous laissons la parole à des parties prenantes partiales et intéressées par le sujet. Elles nous livrent leur analyse et leur opinion sur le plan « De la ferme à la fourchette » vis-à-vis de la filière viticole. Les enjeux liés à la souveraineté alimentaire ou à la dépendance de l’UE au continent américain pour les protéines végétales seront (malheureusement) peu abordés.
 

(1) Pour en savoir plus sur le financement du Green Deal, nous vous conseillons l’écoute de l’émission Le Tour du monde des idées « Comment sera financé le "Pacte vert européen"? » sur France Culture.

 

Article paru dans Viti 454 de septembre 2020

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière