Imprimer
Commentaires
Accompagnement

Mieux concevoir son chai grâce à la MSA

Publié le 25/02/2014 - 15:43

Si la MSA propose depuis des années d’accompagner les vignerons dans leur conception de chai, peu de gens connaissent ce service. Cela devrait changer. En 2013, l’ensemble des conseillers en prévention des risques professionnels des MSA des régions viticoles a suivi une formation avec des ergonomes. Objectif: pouvoir aider les viticulteurs dans leur démarche d’aménagement ou de conception de chai, en prenant en compte les contraintes techniques et humaines.
 

Un service gratuit

Un service gratuit, sur lequel revient Christelle Guillet, conseillère à la MSA de Maine-et-Loire:

Le but est de pouvoir établir avec le viticulteur un cahier des charges détaillé de ses attentes, ensuite transmis à l’architecte. Notre action se situe donc en amont du projet, pour définir le plus tôt possible les objectifs de ce dernier. Selon les cas, un ergonome peut nous accompagner, pour valoriser la complémentarité des compétences.

Adapter les équipements à la taille des opérateurs, optimiser les flux de matériel et de produits ou faciliter le nettoyage, autant d’éléments qui concourent à la performance du chai, participent à la qualité du vin et au final assurent de meilleures conditions de travail et de sécurité.
 

Accompagnement sur 2-3 jours

À la MSA Ain-Rhône, trois viticulteurs ont fait appel à ce service dès 2013, et deux en 2014, comme l’explique Jean-Marc Freulet, conseiller prévention à la MSA Ain-Rhône:

Un des viticulteurs accompagné devait agrandir et repenser son chai après la fusion de deux unités et avait du mal à trouver les compétences pour l’aider à progresser dans la conduite de son projet. Avec un ergonome et un consultant extérieur technique, nous avons pu l’accompagner dans ses choix de conception portant notamment sur les modalités de transfert du raisin, de pressurage et de ventilation du CO2.

Une première journée d’échange est consacrée à l’état des lieux et la définition du projet. Ensuite, deux à trois journées sont nécessaires pour la conception du chai. La dernière journée est destinée à traiter les micro-ajustements lors de la prise en main des installations. À la MSA Ain-Rhône, en 2014, l’accompagnement, pour un nombre de dossiers limité, est gratuit les cinq premières journées, avec les déplacements de l’ergonome à la charge du viticulteur. Chaque journée supplémentaire de l’ergonome est facturée.
 

Un chai plus fonctionnel

Pour Sébastien Nesme, vigneron à Villié-Morgon, dans le Beaujolais (69), ce service est un vrai plus:

En rénovant mon chai, je le voulais plus fonctionnel pour gagner du temps. J’ai donc fait appel à M. Freulet de la MSA. Nous avons fait trois réunions en présence d’un ergonome et d’un conseiller technique, pour définir ensemble les contours du projet. Aujourd’hui, le permis de construire est en train d’être déposé.

Pour obtenir plus d’informations, contacter le conseiller en prévention des risques MSA de votre département.

Et vous, pensez-vous faire appel à votre MSA pour la conception ou l'aménagement de votre chai?

Pour aller plus loin:
La MSA édite un DVD gratuit pour l'accueil des salariés
Fiche Cave, guide d'accueil du salarié MSA

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière