Imprimer
Commentaires
Œnologie

Des levures indigènes mais... sélectionnées !

Publié le 20/05/2015 - 12:45
Depuis cinq ans, les laboratoires Dubernet (Aude), proposent de sélectionner les levures de fermentation indigènes présentes naturellement dans les moûts.
 
"Soyons clairs, commente Matthieu Dubernet. Nous ne remettons pas en cause les levures sélectionnées, dont l'utilisation a fait grimper la qualité des vins. Simplement, nous voulions être attentifs à ces vignerons attachés à leurs levures. Même si la notion de «levures de terroir» n'est pas avérée scientifiquement, il y a là une sensibilité à laquelle nous voulions apporter des réponses fiables. La sélection de ces levures indigènes est indispensable car toutes ne sont pas favorables, d'où de fréquentes déceptions chez des vignerons qui ont opté pour une fermentation spontanée…"

Écarter les levures indésirables
 

"L'opération se déroule sur deux années, poursuit Matthieu Dubernet. La première année, on récupère un levain spontané issu d'un moût non levuré. Au laboratoire, on sait isoler des levures et récupérer des souches pures, que l'on met en collection. Au cours de l'hiver, on reprend ces souches pour les tester sur des moûts synthétiques. L'objectif est de sélectionner, parmi les deux ou trois souches de levures indigènes récupérées, celles qui présentent les meilleures qualités œnologiques. On écarte ainsi les levures indésirables: celles qui produisent de l'acidité volatile ou du SO2, celles qui engendrent des mauvais goûts, liés à l'acétate d'éthyle par exemple. Avant les vendanges suivantes, on remet ces souches en développement pour former un levain avec lequel le vinificateur ensemencera le moût issu de sa récolte."

L'utilisation de cette technique, parfaitement au point et applicable à tous les types de vins, est encore limitée. Quatre à cinq vignerons, chaque année, sollicitent les laboratoires Dubernet pour la mettre en application chez eux.

Jean Attard
En lisant Viti Les Enjeux n°22, vous trouverez des informations complémentaires sur cette technique, notamment le prix pratiqué par les Laboratoires Dubernet. 

Pour vous abonner: cliquer ici ou faites une demande à notre service d'archives pour recevoir le numéro Viti Enjeux 22

.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière