Imprimer
Commentaires
Météo

Leafcrop, le capteur d’humectation connecté de sencrop

Publié le 07/04/2019 - 10:03
Thomas Lemaire, directeur commercial Sencrop

Cet article de Viti Leaders de mars 2019 vous est proposé gratuitement et dans son intégralité. Bonne lecture ! Pour vous abonner, RV sur notre e-kiosque.

 

 

Primé d’un Sival d’argent 2019, le nouveau système de capteurs d’humectation Leafcrop de l’entreprise Sencrop permet de définir la quantité d’eau libre sur un capteur en forme de feuille, pour retranscrire les cycles d’humectation.

L’objectif ? Mieux prévenir le risque de lessivage des traitements et anticiper les gelées. Proposé aux secteurs de l’arboriculture, de la cidriculture et de la viticulture depuis janvier 2019, le Leafcrop est à connecter à une station météo Sencrop (pluie, température, hygrométrie), avec transfert de données par réseau sans fil SigFox.

Les informations, validées par trois capteurs de température et par hygrométrie pour fiabiliser les mesures, sont transmises en direct sur une application, consultable sur ordinateur, sur Smartphone et sur tablette, donnant l’accès à l’ensemble des historiques. « Des alertes par SMS, par e-mail et sur réveil sont également programmables, en particulier pour le risque de gel, afin de prévenir les producteurs si la température humide descend en dessous d’une valeur seuil », précise Thomas Lemaire, directeur commercial Sencrop, entreprise créée en janvier 2016, qui espère passer de 27 à 50 salariés dans les six mois à venir, et qui vient de lever 10 millions de dollars pour son expansion géographique.

La dimension collaborative est aussi mise en avant, afin que les producteurs puissent partager les informations sur la plateforme Web, comme le font déjà plusieurs appellations viticoles face aux gelées de printemps, mais aussi contre le lessivage de produits. Des partenariats ont été conclus avec des concepteurs d’OAD pour la prédiction des risques de mildiou, d’oïdium, et de tavelure (Rimpro, Promoté, Inoki by CTIFL). Contrairement aux capteurs d’humidité par papier buvard, Leafcrop nécessite beaucoup moins de maintenance, avec deux ou trois nettoyages par an et une autonomie de batterie de trois-quatre ans.

« Nous visons la vente de 400 capteurs Leafcrop dans le tout début 2019, et espérons atteindre 10 000 stations vendues en 2019 », termine Thomas Lemaire.

Prix de vente : 350 euros HT.

 

 

Viti leaders 441 mars 2019

 

Article paru dans Viti Leaders de mars 2019

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière