Imprimer
Commentaires
Travail du sol

Acolyte de Boisselet : un porte-outil enjambeur dans les vignes larges

Publié le 25/09/2018 - 12:28

Cet article de Viti Leaders de septembre 2018 vous est proposé gratuitement et dans son intégralité. Bonne lecture ! Pour vous abonner, RV sur notre e-kiosque.

Lancé dans sa première version en 2004, le châssis Acolyte continue de se faire sa place dans les vignes larges. Contrairement aux cadres interligne travaillant sur deux demi-rangs sur deux rangs différents, le cadre enjambeur Acolyte permet d’agir simultanément un rang complet en un seul passage. « C’est particulièrement intéressant dans les vignes enherbées un rang sur deux. Pour entretenir le cavaillon, le tractoriste circule uniquement dans les rangs enherbés, là où la portance est la meilleure », explique Fabrice Dulor, directeur chez Boisselet.

Le porte-outil tracté développé par la société bourguignonne Boisselet peut recevoir tous les équipements interceps aratoires de la marque ainsi que ceux adaptés à l’entretien sous le rang des couverts végétaux.

Destiné aux vignes plantées avec un espace interrangs supérieur à 1,50 mètre, le châssis Acolyte est livré de série avec une roue extérieure motrice, l’auto-centrage par palpeurs et des capteurs assurant la correction automatique de dévers.

Acolyte peut être utilisé sur tout type de tracteur interligne d’au moins 50 chevaux grâce à sa centrale hydraulique autonome.

Sur route, le châssis se positionne dans l’axe du tracteur.

Coût : à partir de 26 000 euros HT équipé avec des lames plates interceps Cutmatic.

 

Article paru dans Viti Leaders de septembre 2018 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière