Imprimer
Commentaires
Marché mondial des boissons alcoolisées

Ce que la pandémie a changé… ou pas !

Publié le 15/06/2021 - 14:08

Un retour aux volumes vendus avant la Covid-19 pour 2023 : telles sont les dernières prévisions que l’IWSR a dévoilées lors d'un webinaire organisé par Vinexposium, à propos du marché mondial des boissons alcoolisées.

Pour Daniel Mettyear, directeur de recherche:

Le déclin a été moins fort que prévu : nous constatons un recul des ventes de 6 % en 2020 alors que nous avions prévu une baisse de 12 %. Cette relative bonne nouvelle est due aux capacités d’adaptation qu’ont mises en œuvre à la fois les producteurs et les consommateurs durant la pandémie, aidés par l'e-commerce.

2021 est donc une année de transition, avec une croissance du marché mondial de 3 % en volume, toutes boissons alcoolisées confondues. Au total, sur la période 2021-2025, le marché devrait croître de 1,5 %.

Qui a gagné ? Qui a perdu ? Selon IWSR, la pandémie a consolidé certaines tendances pré-existantes ou en a fait évoluer d’autres.

Ça se confirme

  • Les RTD (ready to drink, ou boissons alcoolisées prêtes à boire)

Ils explosent aux USA et connaissent une forte croissance au Japon. Ils sont au carrefour des tendances « rafraîchissement, santé, goût ».

  • Zéro ou faible alcool

La tendance est à la recherche de produits avec une plus faible teneur en alcool, voire, pas d’alcool du tout. Contrairement à la bière ou aux spiritueux, pour lesquels le zéro alcool semble préféré, pour les vins, le consommateur rechercherait plutôt des produits à faibles teneurs, dont le goût est plus proche des vins classiques.

  • L'e-commerce

Ce canal de distribution a confirmé son statut de 3e voie de vente des boissons alcoolisées. La Chine est très loin devant. Les USA suivent.

  • La premiumisation

Le haut de la pyramide va se remettre très vite, bien plus que les autres catégories.

 

Ce qui change pour toujours

  • La consommation à domicile

La fermeture des restaurants a provoqué un changement et une facilité dans la consommation à domicile. Une habitude désormais ancrée.

  • Les ventes liées aux voyages

La reprise de ce secteur se fait lentement et IWSR prévoit des changements profonds.

  • Le sentiment du consommateur

Si en Chine, les consommateurs affichent tous les voyants au vert, il n’en est pas de même en Europe. Au niveau mondial, les millenials apparaissent comme les plus confiants. Ils seront les plus aptes à conduire la reprise.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière