Imprimer
Commentaires
Consommation mondiale de vin

Une hausse de 5% attendue d'ici à 2016

Publié le 17/01/2013 - 16:00

Ce mardi 15 janvier, Vinexpo organisait une conférence de presse, afin de dévoiler les principales perspectives du marché des vins à l'horizon 2016. Voici ce qu'il en ressort.

1. Le marché intérieur diminue ; rosé et effervescents y ont la côte

  • En 2011, les français ont consommé 53,2 litres de vin par an et par habitant. Entre 2012 et 2016, la consommation hexagonale devrait poursuivre sa chute pour atteindre 292,17 millions de caisses. Soit une baisse de 2,91 % entre 2012 et 2016.
  • Les vins effervescents ont le vent en poupe. Ils représentent 10,5 % de la consommation de vin en France. D'ici 2016, cela devrait encore croître de 1,45 %.
  • La consommation de rosé est supérieure à celle de blanc. De 2012 à 2016, elle devrait poursuivre sa hausse, à raison de + 3,49 %. À noter que la France consomme à elle seule le tiers de la production mondiale de rosé !
  • Les vins à plus de 7,19 €/col connaissent un engouement croissant. Ils représentent 6,1 % des volumes bus. Leur consommation devrait augmenter de 20,96 % entre 2011 et 2016.
  • Les exportations vers la Chine ont été multipliées par 6 entre 2007 et 2011. C'est notre quatrième marché export.

2. Le marché mondial va consommer plus et plus cher

  • La consommation mondiale de vin devrait croître de 5,3 % d'ici à 2016, pour atteindre les 2,87 milliards de caisses de 9 litres.
  • Les effervescents tirent les achats.
  • La Chine, les États-Unis, la Russie et l'Australie dopent la croissance. Les pays européens, France, Espagne, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, consomment moins.
  • Le vin rouge devrait confirmer son hégémonie, avec une hausse prévue de 9,1 % d'ici à 2016, contre 7,58 % pour les rosés et 2,75 % pour les blancs.
  • Les consommateurs se tournent de plus en plus vers des vins à plus de 10 USD/bouteille (7,19 €). Cette tendance devrait se renforcer d'ici à 2016, avec une croissance attendue du segment de 30 %.
  • La France reste l'exportateur numéro un en valeur, suivie par l'Italie et l'Espagne.

Cette étude, commanditée par Vinexpo, a été réalisée par le cabinet IWSR sur un panel de 28 pays producteurs et de 114 marchés consommateurs.

Pour mémoire, le prochain salon Vinexpo se déroulera à Bordeaux du dimanche 16 au jeudi 20 juin 2013.

Pensez-vous que les volumes produits seront suffisants pour satisfaire cette demande en hausse ?

Ils en parlent aussi :

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière