Imprimer
Commentaires
Millésime Bio 2013

Sud de France fait sa promo

Publié le 29/01/2013 - 16:20
Près de 700 exposants, producteurs et metteurs en marché, se sont réunis pour la grand-messe du vin bio : Millésime Bio 2013. Cette année encore, les allées du Salon montpelliérain affichent une homogénéité de présentation. À chaque exposant, sa table et sa nappe blanche. Si d’aventure vous souhaitez grossir les rangs de la manifestation, oubliez vos banderoles dans vos caveaux !

L’unique extravagance décorative est le fait de Sud de France. Impossible de ne pas voir la marque de la région Languedoc-Roussillon. L’ilot central lui est dédié… sans restriction de kakemonos ! Christian Bourquin, le président de la région, a d’ailleurs félicité Millésime Bio pour son implication dans la vie de la marque :
 

" Le château du coin, on s’en fiche en Chine. On ne le connaît pas, on ne le situe pas. En revanche Sud de France nous parle", m’a dit un jour un acheteur chinois. La filière bio a compris l’intérêt de la marque régionale. D’autres non. Pourquoi refuser un moyen efficace de promotion?

"Nous connaissons la puissance des marques privées. Celles publiques ne le sont pas moins. Derrière Sud de France, il y a une région qui croit en la viticulture. Malgré la crise, plus de 44 % du budget va à l’investissement. Une partie part vers la viticulture dont la viticulture bio. La régionalisation des fonds européens du deuxième pilier de la Pac renforcera notre stratégie de promotion."


La conférence inaugurant le 1er Salon professionnel bio a aussi été l’occasion pour Christian Bourquin de commenter l’actualité des autres régions viticoles. Le président s’est félicité de la création de la marque Sud-Ouest de France et de celle du bar à vins de Bordeaux inaugurée à Shanghai :
 
"Cela montre que notre stratégie de marque publique est une bonne idée. Dans le futur, peut-être y aura-t-il une union de tous les « Sud ». Il n’en reste que nous avons six ans d’avance.  À l’export, le Sud de la France est désormais préempté par Sud de France."

Le représentant dLa 20ème édition de Millésime Bio s'est ouvert le 28 janvier. (S.Favre/pixel image)e la région Languedoc-Roussillon a enfin annoncé le lancement pour Pâques de Mon Sud de France. Cette  application sera compatible avec les smartphones et les tablettes. Hôtels, restaurants, producteurs de vins ou d’huile d’olive y seront répertoriés et géolocalisés. Objectif : capter les touristes mobiles  et assurer la promotion de la marque Sud de France. 

Et vous, votre région s'est-elle déja lancé dans la promotion mobile ? Votre inscription sur un site ou un application de géolocalisation a t-elle porté ses fruits ?

Pour aller plus loin :

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière