Imprimer
Commentaires
Vente au caveau

Faire savoir que l’on existe !

Publié le 30/03/2015 - 16:06

Avoir une superbe offre œnotouristique c’est bien… mais encore faut-il avoir des visiteurs.

Cela parait évident mais tous les domaines ne profitent pas pleinement de la manne œnotouristique pour cette raison. Pour que ce circuit de promotion et de commercialisation de vos vins fonctionne, il est nécessaire que plusieurs facteurs soient réunis:

  • que le visiteur connaisse l’existence de votre caveau;
  • qu’il ait envie de venir;
  • qu’il le trouve;
  • que votre caveau soit ouvert et que vous soyez là.

Si l’une de ces conditions n’est pas remplie… vous perdez l’opportunité de présenter vos vins et, forcément, pas de vente à la clé.

Pour que le visiteur vous trouve, il faut être attentif à dire que vous pratiquez la vente au caveau et à ce que vos coordonnées sur vos supports de communication (tous les supports de communication: que ce soit sur le site Internet, la pancarte à l’entrée du domaine, mais aussi sur vos cartes de visite, en n’hésitant pas à préciser les horaires d’ouverture) soient les bonnes.
 

La bouteille comme support de communication

Cette information est essentielle et tous les types de supports doivent être explorés: une possibilité souvent sous-exploitée est de se servir directement de vos bouteilles comme support de communication. Il est intéressant de préciser sur les étiquettes ou les contre-étiquettes des bouteilles que vous pratiquez l’accueil au caveau, et de faire figurer vos coordonnées – certains viticulteurs vont jusqu’à indiquer leur e-mail et leur numéro de portable – notamment ceux vendant en grande distribution, les coordonnées GPS, un flashcode… et même un plan localisant le caveau. Tous les moyens sont bons! Il est vrai que votre bouteille dégustée est votre meilleur ambassadeur. S’il a plu, le consommateur voit directement sur l’étiquette où vous trouvez. À noter que la coiffe, malgré sa faible surface, peut également servir à communiquer, avec l’inscription du site internet par exemple.
 

Pensez à la géolocalisation

Géolocalisation du caveau ou plan imprimé sur la bouteille? Les deux ne visent pas la même clientèle, mais il n’est pas forcément nécessaire de choisir… Les nouveaux outils de communication ne sont pas à négliger que ce soit de manière collective ou individuelle. Pensez à géolocaliser son caveau notamment sur Google map. Plusieurs initiatives collectives ont été mises en place: l’interprofession des vins de bourgogne (BIVB) a été par exemple l'une des premières à mettre en place une application pour smartphone qui permet aux utilisateurs de géolocaliser chaque domaine viticole – et de connaître par la même occasion les horaires d’ouverture.
 

Signalisation individuelle ou collective

La signalisation physique (fléchage, panneau à l’entrée du domaine, etc) reste un point important.

Le caveau est ouvert? Montrez le! Un panneau "cave ouverte" est apprécié, ou à l’inverse cave fermée – et si possible avec les horaires d’ouverture. Dans ce cas, cependant, il est de bon ton de les respecter. Même si la pancarte: je suis dans les vignes, vous pouvez m’appeler au… ou "de retour à X heures", reste possible.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière