Imprimer
Commentaires
Découvertes en vallée du Rhône

Faire Salon au Palais des papes, en plein conclave

Publié le 15/03/2013 - 14:01

31% des vins de la vallée du Rhône vendus à l'export en 2011 : les objectifs fixés sont atteints.

Christian Paly, président d'InterRhone se rejouit de ces bons chiffres, représentatifs d'une dynamique engagée par toutes les entreprises viticoles de la région épaulées par le travail de leur interprofession.

Cette dynamique se ressent aussi dans les chiffres annoncés concernant le Salon Découvertes en vallée du Rhône.

Cette année, Découvertes en vallée du Rhône, ou #DVR2013 pour les intimes sur Twitter, aura accueilli 2 500 inscrits, en provenance de 26 pays différents  : la moitié proviennent de France, l'autre moitié de pays du globe tels que les États-Unis, la Chine, HongKong, Singapour, la Grèce, l'Angleterre, etc. Ces importateurs, sommeliers, formateurs, tous 100% professionnels du vin,  sont en quête de découvertes à faire auprès des 650 metteurs en marché présents sur 4 jours.

Pour rappel, la première édition en 2001 avait eu 500 visiteurs français.

Aurélien Chatagnier, vigneron du domaine eponyme à St-Pierre-de-Boeuf (42), témoigne :

Je participe depuis 2003 à Découvertes en vallée du Rhône. Installé depuis 2003, c'est le seul Salon auquel je prends part à l'année. Je tiens un stand pendant 2 jours en vallée du Rhône septentrionale. Cela me coûte 500 euros HT par jour, soit un budget de 1 000 euros au total. Cette année, j'ai obtenu de très bons contacts, le Salon est très actif. Il m'a permis de me développer à l'export dans un premier temps, mais aujourd'hui j'ai rencontré beaucoup d'agents en France.

Ce que confirme Christian Paly, fièrement :

Créée en 2001, cette manifestation dont c'était la 7e édition s'inscrit dorénavant dans le paysage viticole français. C'est un concept original qui plait et dont le succès se confirme d'année en année. Nous tâchons de la faire évoluer. Cette année 2013, les dégustations des appellations du Sud ont été regroupées pendant 2 jours sur Avignon, au Palais des papes. Faire du business dans une maison de 800 ans, pendant une actualité qui s'y prête - en plein conclave - c'est plutôt extraordinaire!

Pour 2015, les évolutions vont plutôt concerner la vallée du Rhone septentrionale : il faudra essayer, tout comme à Avignon, de valoriser les vins dans un contexte lié au patrimoine et à la culture.

Et vous, avez-vous participé à #DVR2013 cette année? Qu'en avez-vous pensé?

Pour aller plus loin:
- Interhône prend un virage stratégique d'accueil et d'œnotourisme en achetant des immeubles imposants en Avignon : voir l'article mon-viti OPA des vins du Rhône sur le centre-ville d'Avignon à ce sujet
- La promotion d'une région passe aussi par... la lecture! Voici deux beaux livres, à découvrir : l'un plutôt institutionnel, classique, belle 'bible' en images sur les vins du Rhône, et un autre, 'à l'aveugle', un polar en Côtes du Rhône

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière