Imprimer
Commentaires
Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France

Exportations, l'année record en valeur !

Publié le 15/02/2013 - 16:38

Ce jeudi 14 février, la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS) tenait sa conférence annuelle. Son président, Louis-Fabrice Latour, de la maison bourguignonne éponyme, y a annoncé de bonnes nouvelles.

 

En 2012, nous avons fait notre meilleure performance historique à l'exportation en termes de valeur. Nous avons dépassé la barre des 10 milliards d'euros pour la seconde fois. Le chiffre d'affaires des vins et spiritueux à l'international a augmenté de 10 % entre 2011 et 2012 pour s'établir à 11,2 milliards d'euros. La progression en volume a été plus modeste, avec +1,6 %. En valeur, les vins ont même dépassé leur meilleure performance qui remontait à 2007.

 

En effet, ils ont représenté 7,6 milliards d'euros en 2012, soit +8,5% par rapport à 2011. La progression en volume est moindre, avec +3%. Les vins tranquilles ont plus fortement augmenté que les effervescents, avec +10%.

 

Le chiffre d'affaires des spiritueux a lui aussi progressé de 13%, en grande partie porté par le succès du cognac (cette région fait 68% de la valeur des spiritueux.).

 

Au niveau des destinations, la hausse des ventes de vins et spiritueux est homogène sur pratiquement tous les marchés. L'Europe reste notre premier client. Il a enregistré une hausse en valeur de 12% en 2012, malgré de mauvaises performances en Allemagne. La Russie et les Pays baltes tirent le continent.
 

L'Asie se trouve en seconde position, avec un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros, soit une progression de 10%. Sur ce continent, la plupart des pays (Chine, Japon, Singapour) ont augmenté tant en volume qu'en valeur. Le Japon a notamment bien boosté nos ventes, grâce à un taux de change favorable et à des stocks bas.
 

L'Amérique du Nord enregistre +12% en valeur mais reste à peu près stable en volume.
 

Pour 2013, les exportateurs sont attentistes, comme l'explique Louis-Fabrice Latour.

 

L'économie n'est pas prospère en Europe. Nous ne savons pas si la Chine va maintenir sa progression. En revanche, les États-Unis devraient poursuivre leur croissance. Au final, nous tablons sur un consolidation globale du chiffre d'affaires en 2013.
 

Retrouvez l'analyse complète de nos exportations 2012 dans le numéro d'avril de Viti.

Et vous, exportez-vous ? Si oui, sur quels marchés ? Sur quelles destinations remarquez-vous la plus grosse progression ?

Pour aller plus loin :

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière