Imprimer
Commentaires
Domaine Jambon (Beaujolais)

Des cuvées en série limitée pour monter en gamme

Publié le 18/03/2016 - 16:11
Dominique et Emmanuel Jambon commercialisent 80 à 90 000 cols/an mais souhaitent encore faire progresser les ventes en bouteille, grâce à des cuvées spéciales. Photo : I. Aubert/Pixel image

Concours général agricole à Paris, Concours de Mâcon, Concours international du gamay… les vins des frères Jambon, du Domaine des Maisons neuves à Saint-Lager (Rhône), raflent régulièrement une pluie de médailles. Mais 2016 commence en beauté, avec la cuvée de chiroubles 2015 qui vient de décrocher le titre de meilleur gamay du monde.

Pour Emmanuel Jambon, co-gérant:

Commercialement, c’est encore mieux que le concours général. Une médaille à Paris vaut pour un vin. Là, cette distinction rejaillit sur l’ensemble de la gamme. C’est aussi le vinificateur et le domaine qui sont primés.

Et le vinificateur, chez Jambon, c’est Dominique, le frère jumeau. Les deux frères, cinquième génération de Jambon à se succéder, sont désormais aux commandes du domaine. Dominique à la vigne et au chai, Emmanuel au commerce.

Etiquette spéciale et caisse bois

Leur stratégie se résume en quelques mots : faire de bons vins, dans le respect de la nature et en vivre ! Jusqu’à présent, les deux fères produisaient une gamme de vins flatteurs, ronds, vendus aux alentours de 7 € la bouteille. Depuis cette année, ils ont décidé de monter en gamme et de développer la notoriété du domaine, grâce à des cuvées haut de gamme, des vins plus "chauds", avec un peu de fût, en volume limité, qui seront vendus entre 10 et 13 € la bouteille.

La distinction de "meilleur gamay du monde" se positionne donc idéalement dans cette stratégie. L’impact a d’ailleurs été immédiat. Une semaine après l’annonce du palmarès, les 2 500 bouteilles étaient déjà réservées... parfois même sans demander le prix (13 €) ! Emmanuel souhaite faire de ces ventes une opération marquante. Il a demandé à son graphiste la création d’une étiquette particulière et les bouteilles seront expédiées en caisses bois, marquées du logo du domaine. 

vtleaders_414.png Découvrez comment Emmanuel et Dominique Jambon souhaitent mettre en pratique leur stratégie dans le numéro 414 de Viti (paru en mars 2016). Pour vous abonner, vous pouvez vous rendre sur notre kiosque ou prendre contact avec nos services pour acheter un ancien numéro.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière